Sylvain Matrisciano : « C’est vexant pour un club de voir partir très tôt un joueur de qualité »

Sylvain Matrisciano RC Lens 02Depuis plusieurs mois, le RC Lens est engagé dans une restructuration de sa formation, avec notamment la réduction de la voilure de l'école de football. Un processus qui s'accompagne du développement de partenariats forts avec les clubs locaux et qu'explique le Directeur du centre de formation, Sylvain Matrisciano.

« Je souhaite que mes recruteurs, que l’on appelle plutôt des observateurs, accompagnent, fidélisent. Il faut faire confiance aux clubs partenaires, aux éducateurs, aux parents, à l’environnement du gamin pour ne pas les orienter trop tôt vers un club professionnel que ce soit Lens, Lille, Amiens, Marseille ou Saint-Etienne... Malheureusement aujourd’hui, c’est la course pour aller chercher les gamins en CE1 ou CE2, c’est beaucoup trop tôt et on les met plus en danger qu’autre chose. »

Le directeur du CTS La Gaillette est donc partisan d'une plus grande prise en considération des clubs amateurs et du bien-être des jeunes joueurs : « C’est vexant pour un club de voir partir très tôt un joueur de qualité. Ca veut dire qu’ils sont incapables de l’accompagner. Pour moi il n’y a pas de grands clubs, ni de petits clubs, il y a des clubs où il fait bon vivre et où les gamins s’épanouissent. Il a le temps de travailler mais rien ne l’empêche de venir faire un stage régulièrement pour qu’il puisse se familiariser avec l’environnement d’un club professionnel. »

Source : Hauts de Foot (LFHF)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.