Raphaël Varane : « Comme une perfusion de bonheur directement dans les veines »

Raphael Varane RC Lens 02Vainqueur de la Coupe du Monde ce dimanche avec l'équipe de France, Raphaël Varane a - au même titre que ses coéquipiers - marqué à jamais l'histoire du football français. Aussi, les scènes de liesse incroyables qui ont accompagné le retour des Bleus et leur descente des Champs Elysées a marqué et rempli de joie le défenseur de 25 ans formé au RC Lens, comme il l'a expliqué à L'Equipe.

« Avant la finale, quand j'ai parlé au groupe, j'ai dit : « Les gars, on va faire quelque chose d'historique, d'énorme, qui va nous lier à vie ». Je pensais dire ça en sachant ce que je disais mais en fait, pas du tout (rires). Quand on est arrivés en France, on a vu ce qui s'est passé et on était tous choqués (rires). Ce n'est pas possible, sans le vivre, de comprendre ce que c'est. Quand on était dans le car, on avait l'impression d'avoir arrêté le pays. C'est extraordinaire. On a vu de la folie, quoi. J'ai déjà célébré des titres en Espagne mais ce qu'on a vécu là à Paris, je n'ai jamais vu un truc comme cela. C'est comme si c'était une perfusion de bonheur directement dans les veines. » « On va le voir au fil du temps. Sur l'instant, on sait qu'on est en train d'écrire une page de l'histoire (sourire). On sait que c'est une journée qui restera. On sait qu'on va se recroiser (rires) et on pourra se dire qu'il y a un lien particulier qui s'est créé entre nous. »

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.