RC Lens - FC Metz : Toujours invaincus mais éliminés

CDL 02 RC Lens FC Metz resumeLe Racing et la Coupe de la Ligue, c’est fini pour cette année. Le FC Metz s’est montré plus adroit que les Sang et Or dans la séance de tirs aux buts (3-5) après un match nul (1-1) dans le temps réglementaire.

Reconnaissons-le, cette qualification des hommes de Frédéric Antonetti est somme toute logique. Les lensois, après une première période totalement ratée, ont profité des entrées de Kevin Fortuné, de Mounir Chouiar et de Cheick Doucouré pour revenir à hauteur des Messins en toute fin de match. En vain malheureusement puisque l’issue fut fatale.

Logique donc, notamment au vue des  45 premières minutes. Privé de ballon, battus dans les duels et l’impact physique, le Racing a pris l’eau de toute part face à des Messins récitant leurs gammes le plus tranquillement du monde. Sans un déficit lorrain dans le dernier geste et quelques interventions de Jean-Louis Leca, le match aurait pu être plié rapidement. Alors qu’on s’acheminait vers un score nul et vierge, sur une frappe de Jallow des trente mètres, le portier lensois appréciait mal la trajectoire du ballon qui terminait au fond des filets (0-1 45e).

Certainement secoués dans les vestiaires par Philippe Montanier et dynamisés par une rentrée pleine d’envie de Kevin Fortuné, les Lensois redressaient enfin la tête face à un FC Metz, toujours dangereux en contre avec Niane, mais peut-être émoussé physiquement.

Grâce à l’apport d’un Mounir Chouiar virevoltant puis de Cheick Doucouré, les Lensois poussaient et réussissaient à égaliser par El Hadji Ba, au terme d’une superbe action Fortuné-Mesloub-Centonze (1-1 86e). Au regard de la deuxième mi-temps, c’était plutôt mérité. Cette réalisation récompensait l’abnégation des Sang et Or.

La séance de tirs aux buts fut malheureusement fatale aux Lensois, le poteau repoussant la frappe de Mounir Chouiar. L’unique échec dans un exercice où les lorrains n’ont pas tremblé.

Rendez-vous donc samedi à Saint Symphorien pour la revanche. Le Racing sait désormais à quoi s’attendre...

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.