Guillaume Warmuz : « Émotionnellement, c’était tellement fort »

Guillaume Warmuz RC LensChampion de France en 1998, le RC Lens a soulevé une immense vague de bonheur et de passion dans la région et le Bassin Minier et cela, les joueurs Sang et Or n'en avaient pas forcément conscience. Guillaume Warmuz revient sur ces moments de joie qui resteront gravés dans sa mémoire et sur l'impact inattendu de ce titre sur le groupe lensois.

« C’est clair. Si on demande aux joueurs de l’équipe de France s’ils avaient anticipé l’impact qu’ils pouvaient avoir sur tout le pays après le Mondial, je ne pense pas qu’ils pouvaient s’attendre à ça. Pour nous, c’était pareil. On faisait notre job, on connaissait notre public, mais on ne savait pas que ça déclencherait autant de passion. Ce titre est déjà unique, mais dans ces conditions, ce sont des choses qui ne pourront pas être effacées. Émotionnellement, c’était tellement fort. Pour Lens, ce club populaire qui n’avait jamais gagné de trophée majeur. Et pour cette bande de joueurs qui sont devenus ensemble de grands professionnels, qui se sont découverts eux-mêmes, qui ont travaillé dur... Quoi qu’il arrive, dans l’histoire de Lens, on restera comme les premiers de cordée. »

Source : So Foot

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.