Gervais Martel et ses regrets sur la gestion de l’après-titre du RC Lens en 1998

Gervais Martel RC Lens 12Champion de France en 1998, le RC Lens n’a pas su conserver ses deux recrues, Stéphane Ziani (parti à La Corogne) et Anto Drobnjak (au Gamba Osaka) et c’est un regret de Gervais Martel. Pour le président des Sang et Or à l’époque, le club lensois n’était pas forcément préparé pour la gestion de l’après-titre et aurait pu espérer mieux certainement en Ligue des Champions en gardant ses joueurs.

« J’ai beaucoup de regrets parce qu’on n’était pas prêt à prendre le titre. Evidemment, quand le train passe, il faut monter dedans et on a laissé partir des joueurs… Anto Drobnjaka été sollicité, Stéphane Ziani a été sollicité, Tony Vairelles était resté avec nous encore un an. On était champions et je n’étais pas Rockefeller. C’est le regret parce que je pense qu’on aurait fait mal en Ligue des Champions, mais c’est comme ça. »

Source : France 3 - 45 Minutes (propos transcrits par Luc pour MadeInLens)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.