Le RC Lens communique sur la réunion entre joueurs et supporters organisée ce mercredi

RC Lens blasonCe mercredi, une réunion a été organisée entre trois joueurs du RC Lens et quelques supporters membres des Red Tigers. Le but de cette réunion était de revenir sur l’altercation qui aurait eu la semaine dernière, et les propos supposément tenus par Abdellah Zoubir, mis en lumière par le communiqué des Red Tigers. Aucune décision n’a été prise à l’encontre de l’attaquant lensois, qui a tenu à rappeler son envie d’aider le RC Lens à se maintenir en Ligue 2.

Le communiqué du RC Lens : « Le Racing Club de Lens a organisé une réunion entre 3 de ses joueurs et 5 membres du groupe des Red Tigers mercredi 21 mars.

Cette réunion faisait suite à une discussion regrettable après le déplacement à Reims.   

Si quelques désaccords sur le ton et les circonstances subsistaient à l’issue des échanges, tous les participants se sont félicités de cette rencontre en déplorant l’ampleur médiatique à travers les réseaux sociaux.

Le Racing Club de Lens souligne qu’Abdellah Zoubir a voulu insister sur sa reconnaissance envers le club, la période très complexe qu’ils traversaient, et sa volonté de représenter fièrement les couleurs et les valeurs sang et or.

Dans cette période sportivement difficile, le Racing Club de Lens espère pouvoir compter à nouveau sur le fidèle soutien de l’ensemble de ses supporters : que leurs encouragements poussent les joueurs dans leur intégralité à se surpasser dans le but de maintenir notre club en Ligue 2 au plus vite. »

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.