Gervais Martel relaxé dans son procès pour corruption active

Gervais Martel RC Lens 07Devant la Cour d'appel de Douai le 13 février dernier, Gervais Martel comparaissait en appel après un premier procès à Arras en mars 2016 pour des faits de corruption active et l'ex-président du RC Lens a été relaxé ce mardi, comme le confirme ce jeudi notre site partenaire MaLigue2.fr.

En 2010, le dirigeant des Sang et Or avait bénéficié d'un prêt de quatre millions d'Euros de la part des entreprises Ramery et Rabot-Dutilleul en échange d'attribution de marché de travaux de rénovation du stade Bollaert-Delelis pour l'Euro 2016.

Une peine de prison avec de six mois avec sursis et une amende de 50 000 euros avaient été requises contre le dirigeant lensois. Les autres prévenus ont également été relaxés.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.