Deux des trois joueurs du RC Lens portent plainte à l'encontre de Guillaume Kaznowski pour injures racistes

Guillaume KaznowskiAprès la défaite du RC Lens contre Bourg-en-Bresse Péronnas ce lundi soir au stade Bollaert-Delelis, Guillaume Kaznowski, un conseiller municipal et régional des Patriotes, avait porté plainte à l'encontre de trois joueurs lensois - Souleymane Diarra, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard - qui l'auraient agressé.

Selon La Voix du Nord, l'affaire pourrait bien prendre une autre tournure, car deux des trois joueurs ont porté plainte à son encontre pour des injures racistes envers eux, ce que de nombreux témoins auditionnés semblent confirmer.

Interrogé par le quotidien, Philippe Peyroux, le procureur de Béthune qui suit l'enquête, évoque l'affaire : « Toutes les personnes auditionnées indiquent que le conseiller régional a proféré des insultes racistes envers les joueurs », « C’est un stadier qui l’a ceinturé, pour le séparer des joueurs. Personne n’indique qu’il a pris un coup à la tête. » « Il y a manifestement eu un certain nombre de contre-vérités affirmées. Dans ce pays, on est libre de dire ce que l’on veut, mais la justice est libre de ne pas vous croire. » « Ce Monsieur a voulu faire le buzz sur les réseaux sociaux. On verra s’il n’ira pas le faire en correctionnelle. »

Le parquet devrait se déterminer, d'ici à la semaine prochaine, sur les poursuites envers les joueurs lensois… et pourrait envisager de poursuivre également Guillaume Kaznowski.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.