Eric Sikora : « On n’est pas prêts à aller chercher la cinquième place »

Eric Sikora RC Lens 01Après un début de saison catastrophique, le RC Lens a réussi à redresser la barre jusqu’aux deux défaites consécutives au stade Bollaert-Delelis face à Orléans et Sochaux. Avant ces matchs, l’espoir d’accrocher une cinquième place était revenu, mais pour Eric Sikora, cette saison il n’a jamais été question de montée, l’objectif a toujours été le maintien. L’entraîneur lensois estime que son équipe n’est pas prêt à aller chercher une incroyable place de barragiste cette saison.

« Dans l’aspect : Troyes c’est un match de coupe contre une équipe de Ligue 1 donc la motivation est au taquet. Tu reçois Valenciennes, c’est un derby que tu prends comme un match de coupe et tu as du monde dans le stade, c’est plus motivant. Tu vas à Quevilly : le terrain est un peu pourri, il pleut, il n’y a personne dans les tribunes, c’est peut être ça qui fait que ce match on ne l’a pas pris comme il le fallait. Peut-être que la motivation est moindre, tu as fait deux matchs et tu te dis “celui là on va peut être faire un peu moins et ça va passer” mais dans le football si tu n’es pas à 100 % tu ne peux pas gagner les matchs, surtout nous.

Quand on me dit qu’on pouvait jouer la cinquième place en partant avec sept défaites, les autres ont joué 38 matchs et toi tu en as 31 pour finir à la cinquième place, mais c’est un truc de fou ! Je ne comprends pas. L’objectif était de se maintenir et aujourd’hui on est dans les clous. Alors peut-être qu’à un moment on s’est dit “si on gagne contre Orléans ça fait 30 points, 33 si on bat Sochaux et les autres ne sont pas loin…”, le football ce n’est pas ça, la preuve, on a perdu les deux matchs qui pouvaient nous permettre d’être tranquilles par rapport à la relégation. On sait très bien qu’il y aura des moments compliqués : jusqu’à la fin 2017 on fait des résultats cohérents mais tu sais que dès qu’il va y avoir une petite défaillance, un coup de moins bien, on l’a eu mais il n’y a pas lieu de paniquer. Quand on prend nos sept premiers matchs, on prend zéro point et là on a six points de plus par rapport à ce qu’on a fait au départ. La cinquième place il faut vraiment qu’on soit au taquet, pas de pépins physiques, pas de suspendus et qu’on soit tous à 100 % au niveau physique. Aujourd’hui j’estime qu’on n’est pas prêts à aller chercher la cinquième place ou il faut qu’il y ait des défaillances devant et des équipes qui craquent devant. Avec l’équipe qu’on a et le recrutement qu’on a fait, tu peux être tranquille plus rapidement. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.