Eric Sikora prépare le mercato estival et la prochaine saison du RC Lens

Eric Sikora RC Lens 03Nommé au poste d'entraîneur du RC Lens en août dernier en remplacement d'Alain Casanova, Eric Sikora a su redresser le club Sang et Or, qui a pris 30 points depuis son arrivée et semble bien parti pour décrocher son maintien en Ligue 2.

Pour l'entraîneur lensois, qui est sous contrat jusqu'en fin de saison prochaine, la préparation de la prochaine saison à d'ores et déjà débuté, tant au niveau de la réflexion sur l'effectif actuel que sur les envies lors du prochain mercato estival, ce qui sera affiné dans les prochaines semaines avec Eric Roy et la cellule de recrutement.

« J’avais dit qu’on devait se rencontrer avec les adjoints et commencer à discuter, et ça a été fait. On ne perd pas de temps. On sait que le mercato se prépare aussi maintenant. Pour l’instant, on a travaillé sur ce que l’on veut faire. Après, on va rencontrer des personnes au-dessus qui vont décider. On va commencer à travailler. On va commencer à recevoir les joueurs après, mais il n’est pas question aujourd’hui. C’est encore trop tôt pour recevoir les joueurs et notifier ce que l’on veut faire. Mais la réflexion est partie : on sait ce qu’on veut faire, où on veut aller, on va rencontrer la cellule de recrutement et Eric Roy, travailler avec eux. Si on a 5M€ pour recruter, on fera avec 5M€ ; si on n’a que 100€, on fera avec 100 et puis voilà. Mais en tout cas, on sait où on veut aller. Moi j’ai un contrat d’un an et demi : dans mon idée, je vais au bout. Si c’est avec moi, l’actionnaire sait ce que je veux. S’il me dit : « Eric, merci », il travaillera avec un autre coach et fera le recrutement avec le coach qui va arriver. En tout cas, on a un contrat d’un an et demi : aujourd’hui, on ne nous a pas notifié qu’on ne nous gardait pas. On est pros et on travaille pour être en Ligue 2 l’année prochaine et pour préparer la future saison en Ligue 2. On sait très bien qu’à court ou moyen terme, l’ambition est de remonter. Tu restes le RC Lens, avec un passé : forcément, tu as envie de retrouver ça. Mais aujourd’hui en Ligue 2, combien d’équipes ont envie de retrouver la Ligue 1 et galèrent ? En sachant que tu n’as que deux montées et un barrage, si tu finis cinquième c’est un marathon. Donc tu sais très bien que c’est compliqué. La saison dernière, ça se joue à dix secondes près, et la saison d’avant Metz monte à deux buts près par rapport au Havre… Sur 38 matchs, tu peux avoir des désillusions. Notre début de saison est catastrophique, certains joueurs ont été traumatisés par cet échec et il faut du temps pour remettre cette équipe en place. On a les ambitions et on va travailler pour mettre une équipe en place et pour remonter. C’est logique que tout le monde dise que Lens n’a rien à faire en Ligue 2 mais, aujourd’hui, si tu es en Ligue 2, c’est que tu as fait des conneries. Aujourd’hui, il faut en tirer les conséquences, ne plus les reproduire mais s’en servir pour aller au-dessus et ne plus revenir où tu es aujourd’hui. Aujourd’hui, il faut bien finir la saison, se sauver rapidement pour pouvoir bien travailler et anticiper sur la saison prochaine. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.