Eric Sikora, l'intégration de jeunes et la concurrence dans le groupe du RC Lens

Eric Sikora RC Lens 07Entraîneur de la réserve du RC Lens depuis 2014, Eric Sikora connaît bien les jeunes Sang et Or et, comme en 2012-2013, il ne devrait pas hésiter à en promouvoir quelques-uns. Pour le nouvel entraîneur lensois, la concurrence dans l'effectif sera saine entre les joueurs et chacun devra prouver pour décrocher sa place.

« Le RC Lens a toujours marché avec sa formation. On a des jeunes en National 2 avec un bon niveau, pour lesquels on a de l’espoir, c’est à eux de faire les choses pour bousculer la hiérarchie. Il n'y a rien d'établi et, si un jeune est meilleur, il viendra dans le groupe et il jouera. »

« Mounir Chouiar et Benjamin Gomel étaient présents ce lundi matin car il manquait deux joueurs pour la séance. Je vais être amené à prendre régulièrement des jeunes qui méritent et qui sont bons. Bons sur et dehors du terrain et qui ont un comportement irréprochable et respectueux. Même s'il est bon et qu’en dehors il ne fait pas ce qu’il faut il ne viendra pas. »

« C'est un avantage de connaître les jeunes. Quand j'ai pris l'équipe en 2012, on avait intégré des jeunes. On a un groupe en réserve qui est intéressant, dans le jeu et l'état d'esprit. Si je suis satisfait de ce que font les jeunes et qu'ils sont meilleurs que les pros, les jeunes joueront. Il n'y a aucun souci sur ce point et c'est très clair. Il y a une concurrence saine qui sera mise en place. C'est le meilleur qui jouera. Aujourd'hui, c'est la performance qui est importante pour moi. »

« Quand tu arrives comme cela dans un groupe, ce n'est pas évident d'entrer dans le vestiaire. Il y a un groupe qui a travaillé avec Alain Casanova donc il y a des affinités qui se créent. Mais tout repart de zéro, on repart sur une feuille blanche. Aujourd'hui, il n’y a pas de titulaires et c’est le meilleur qui jouera. Il n'y a rien d'établi. Forcément qu’il y a des joueurs qui sont touchés et c’est normal. Maintenant, c'est le blason du RC Lens qui est important. On doit amener le club à un endroit différent d’où il est aujourd’hui. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>