Eric Sikora : « L'expérience de Robert Duverne n'est plus à démontrer »

Robert Duverne RC Lens 01Nommé ce dimanche à la tête de l’effectif professionnel du RC Lens, pour la seconde fois après un interlude en 2012-2013, Eric Sikora a d’ores-et-déjà constitué le staff technique qui l'entourera sur le banc des Sang et Or. A ses côtés, son adjoint Daniel Moreira, Vincent Lannoy à la préparation physique, Jean-Claude Nadon pour les gardiens mais aussi Robert Duverne, passé par Metz, Aston Villa, Lyon ou encore l’équipe de France entre 2006 et 2010. Eric Sikora s’est ainsi expliqué sur ce recrutement inattendu du côté lensois.

« J'étais à la recherche d'un adjoint qui puisse m'aider sur les séances d'entraînement, avec de l'expérience et de la compétence. L'expérience de Robert, à Lyon ou en équipe de France, n'est plus à démontrer. C'est pour ces raisons que Robert nous a rejoints et a étoffé le staff technique. Le physique est un axe de travail, comme plein d'autres. Entre ceux qui ont joué et ceux qui n'ont pas joué, il y a un décalage et il faut faire rattraper cela à tout le monde. C'est un axe prioritaire de travail. [...] Robert Duverne, c'est quelqu'un de compétent et qui était en attente d'un poste. On en a discuté avec le président, car il y avait d'autres possibilités. Après en avoir discuté avec Robert, je pense qu'il peut m'apporter sur ce que je demande, par son expérience avec les groupes, avec des joueurs importants, de haut niveau. » « J'ai connu Robert Duverne quand il était à Lyon, avec Pierre Laigle. On a échangé pas mal au niveau des séances, au niveau des échauffements… On a sympathisé au fil du temps. C'est quelqu'un que je connais bien et que j'apprécie. »

Sur les relations avec son staff : « C'est à moi aujourd'hui d'être fort et d'appliquer ce que je vais leur demander. Avec l'âge, on est plus à l'écoute des gens qui nous entourent pour éviter de faire des erreurs. Je suis en relation étroite avec Didier Sénac qui venait voir les matches de la CFA. Quand tu mets un staff en place, il n'est pas là pour te dire oui tout le temps. L'idée est d'avoir un staff à l'écoute, en sachant que ce sera toujours moi qui prendrai les décisions. »

Et Gervais Martel : « Je considère qu'avec les actionnaires, Eric doit composer son staff. Un entraîneur doit fonctionner main dans la main avec un adjoint. Le choix s'est posé sur Robert (Duverne). C'est une décision de l'entraîneur pour être bien épaulé. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>