En Plein dans le MiL : retour sur la saison du RC Lens - avril 2018

MadeInLens en plein dans le mil 02Après la fin de saison 2017-2018, où le RC Lens a connu un exercice très agité aux niveaux sportifs et extrasportifs, avec un maintien acquis à la 36e journée loin des ambitions initiales, l'heure est aux bilans. Sur MadeInLens, en plus de bilans individuels des joueurs lensois, nous vous proposons de revenir sur ces dix mois de compétition, ces dix mois qui verront l'équipe se battre pour sa survie, alors que chaque supporter Sang et Or espérait initialement voir ses joueurs lutter pour la montée en Ligue 1.

Retour sur avril 2018 : Un peu d'oxygène

Après un mois de mars en enfer, les Sang et Or espèrent que l'arrivée du printemps fera s'envoler les feuilles mortes et les idées noires. Le stade Bollaert-Delelis retrouve de la voix contre Châteauroux. Mais la banderole « Seulement pour le blason » rappelle que le divorce est consommé entre le public et les joueurs. Face à une Berrichonne qui réalise une très belle saison, sous les ordres de Jean-Luc Vasseur, les hommes d'Eric Sikora vont réaliser une de leurs meilleures partitions de la saison.

A la suite d'un beau mouvement, Walid Mesloub, la satisfaction du mercato hivernal, ouvre le score. Souleymane Diarra profite d'une erreur de Mouez Hassen pour creuser l'écart. Christopher Mandanne fait passer un frisson en fin de match en réduisant le score. Avec ce succès, le RC Lens retrouve des certitudes dans le jeu et surtout s'accorde une dose de répit. Cela avant le match décisif contre l'autre déception de la saison l'AS Nancy-Lorraine.

Accueilli par un magnifique tifo voile du KSO, les Sang et Or commencent leur partie de la plus mauvaise des manières. Ainsi, le Nancéien Nordin ouvre le score après 40 secondes de jeu. Heureusement, le onze d'Eric Sikora revient rapidement dans le match. Et c'est encore une fois Walid Mesloub qui égalise d'une magnifique frappe en pleine lucarne. Avec ce partage des points, le Racing manque l'occasion de creuser l'écart sur un adversaire direct.

C'est un Racing avec davantage de certitudes qui se déplace à Niort. Convaincants dans le jeu, les Lensois ouvrent le score sur pénalty avec une panenka de Kévin Fortuné. Le show arbitral commence. Celui-ci accorde un pénalty inexistant aux Chamois qui n'en demandaient pas tant, sanctionnant à tort Dusan Cvetinovic. 1-1 à la pause. La deuxième période sera marquée par le show Filip Markovic, aussi inoffensif que maladroit et qui aura véritablement bouffé la feuille. C'est le nettoyeur de lucarne en chef, Walid Mesloub, qui redonne l'avantage aux siens. Malgré une domination sans partage, un oubli défensif permet l'égalisation niortaise. Lens reste invaincu en avril mais pouvait légitimement espérer mieux.

Face à un HAC en course pour les barrages, le Racing entame le match de la meilleure des façons. Dès la 5e minute, l'incontournable Walid Mesloub plante son 4e but en quatre matchs. L'avantage est de courte durée, après un beau mouvement collectif, Jean-Philippe Mateta égalise à la 11e minute. Dans une rencontre agréable et enlevée, Cyrille Bayala redonne l'avantage au Racing à la 36e minute, cela avant le chef d'oeuvre de Kévin Fortuné qui permet un retour avec un score de 3-1 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Havrais mettent le pied sur le ballon. A l'heure de jeu, les Normands réduisent la marque sur corner. Et ce qui devait arriver, arriva, Alexandre Bonnet égalise. Troisième nul consécutif… Une nouvelle fois, les Lensois gâchent un score acquis et la possibilité d'assurer le maintien.

En Corse, face à des Acéistes candidats à la montée, les Sang et Or vont s'afficher en victime expiatoire. Un coup de franc de Cavalli à la 32e minute, Ryad Nouri à la 92e minute. Un café, l'addition, le Racing a fait figuration.

Le maintien est finalement définitivement assuré contre le Paris FC. Avec une météo de novembre en plein printemps, une tête de Frédéric Duplus sur corner en fin de match vient valider l'opération maintien, au terme d'une rencontre insipide. Voici venu le joli mai.

Nicolas Pérez

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.