En Plein dans le MiL : retour sur la saison du RC Lens - février 2018

MadeInLens en plein dans le mil 02Après la fin de saison 2017-2018, où le RC Lens a connu un exercice très agité aux niveaux sportifs et extrasportifs, avec un maintien acquis à la 36e journée loin des ambitions initiales, l'heure est aux bilans. Sur MadeInLens, en plus de bilans individuels des joueurs lensois, nous vous proposons de revenir sur ces dix mois de compétition, ces dix mois qui verront l'équipe se battre pour sa survie, alors que chaque supporter Sang et Or espérait initialement voir ses joueurs lutter pour la montée en Ligue 1.

Retour sur février 2018 : Montagnes russes et crash aux Herbiers

Après une fin janvier décevante, Les Lensois enchaînent par un déplacement chez les Merlus. Une fois de plus, la manière n’est pas au rendez-vous. Et c’est miraculeusement que Dusan Cvetinovic réussit l’égalisation en toute fin de rencontre. Quatre jours plus tard, le Racing enchaîne face à Troyes (Ligue 1) en huitième de finale de Coupe de France. Les spectateurs de Bollaert-Delelis sont agréablement surpris. Le Racing séduit par un jeu de qualité et c’est en toute logique que Cristian Lopez - « Monsieur but en coupe » - offre la qualification au RCL. En route pour les quarts de finale !

Pas le temps de savourer car le championnat reprend ses droits rapidement. Valenciennes est le visiteur du samedi après-midi. Les Sang et Or, si brillants en Coupe, retombent dans leurs travers. Et comme contre Lorient, c’est Dusan Cvetinovic qui endosse le rôle de sauveur en marquant dans les derniers instants d’une rencontre extrêmement décevante. Apparemment, les Lensois semblent plus à l’aise à l’extérieur. Pour preuve, sans être convaincants, les hommes d’Eric Sikora ramènent les trois points de Quevilly-Rouen. Ivan Lendric puis Clément Chantôme (dans les arrêts de jeu - une spécialité « maison » !) offrent les 3 points au Sang et Or (succès 1-2).

Est-ce le début d’une bonne série ? Que nenni. Clermont vient s’imposer tranquillement sur des terres artésiennes décidément fort accueillantes pour les visiteurs (0-1). Les Lensois commencent à toucher le fond, notamment à domicile. Mais le pire est à venir : le quart de finale de Coupe de France face aux Herbiers, équipe de National.

La perspective d’une demi-finale était entrouverte. Les supporters venus en nombre à Nantes y croyaient. Mais une fois de plus - une fois de trop - les joueurs d'Eric Sikora sont incapables de se montrer dangereux. La séance de tirs aux buts leur est fatale. Le rêve est passé. Par contre, la rupture est définitivement consommée avec les supporters. C’est la défaite de trop. Le mois de mars s’annonce périlleux dans un contexte à la limite du respirable.

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.