RC Lens - Clermont-Foot : libérés, délivrés ?

27 RC Lens Clermont Foot presentationEn allant arracher les trois points dans les ultimes instants d’une soirée normande bien mal engagée face à Quevilly-Rouen, le RC Lens s’est assuré un petit matelas confortable dans l’optique du maintien. Cette marge de sécurité permettra-t-elle néanmoins aux hommes d’Eric Sikora d’aborder la fin de l’hiver puis le printemps plus sereins et plus ambitieux dans le jeu ? Ils doivent bien ça à leur chaleureux public, qui jusqu’ici n’ a pas eu beaucoup l’occasion de s’enthousiasmer, mais faut-il encore s’en donner les moyens à l’heure d’accueillir une belle équipe du Clermont Foot.

Premier objectif : la constance dans le jeu. Encore auteurs d’une première période très médiocre en Normandie, les Sang et Or, s’ils réalisent enfin deux mi-temps pleines auront alors toutes leurs chances de renverser les Clermontois. Avec le retour en forme de Jean-Ricner Bellegarde, l’avènement des expérimentés Walid Mesloub, Clément Chantôme et Brice Dja Djédjé, et une concurrence offensive enfin digne de ce nom, les choix de coach Siko pourraient enfin permettre d’avoir un onze cohérent sur 90 minutes.

Second objectif : le panache. Et si on voyait enfin un peu de jeu, des mouvements qui fassent vibrer Bollaert-Delelis ? Pour cela il faudra se lâcher, ne pas avoir peur de mal faire face à une équipe joueuse qui est invaincue depuis la trêve. On voudrait bien ne pas revoir une possession stérile, un jeu offensif stéréotypé, comme nous ont offert les Lensois depuis quelques matchs à domicile. Il faudra au contraire mettre du mouvement, tenter des combinaisons pour mettre à mal la deuxième défense du championnat.

Troisième objectif : l’esprit d’équipe. On a trop vu de numéros de solistes ces dernières semaines, chacun devant (certains plus que d’autres d’ailleurs…) tentant l’exploit individuel pour débloquer la situation face à des adversaires qui n’en demandent pas tant. La qualité technique c’est bien, la mettre au service du collectif c’est encore mieux ! Souhaitons que les Zoubir, Bayala et autre Fortuné sauront retrouver un certain altruisme en étant davantage libérés dans les têtes.

Si le début de saison plombant a longtemps pesé dans les têtes, cet écart inédit sur la zone rouge va peut-être enfin permettre aux Sang et Or d’évoluer de façon décomplexée, de jouer libérés...pour délivrer Bollaert de sa frustration ?

Guillaume Delattre

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.