Quevilly-Rouen - RC Lens : Les notes MadeInLens

26 Quevilly Rouen Metropole RC Lens notesEn arrachant la victoire dans les ultimes instants du match, les lensois ont réalisé une excellente opération comptable dans l'optique du maintien. Pourtant, pendant 45 minutes, l'US Quevilly-Rouen a mené la vie dure à des Sang et Or léthargiques. Heureusement Ivan Lendric puis Clément Chantôme ont offert la victoire à leurs couleurs. Un succès à réaction dont on retiendra essentiellement les trois points.

Les notes du RC Lens : Jérémy Vachoux (8), Frédéric Duplus (3), Jean-Kevin Duverne (4), Dusan Cvetinovic (4), Alex Gersbach (4,5), Clément Chantôme (6), Jean-Ricner Bellegarde (6), Walid Mesloub (5,5), Filip Markovic (3), Kévin Fortuné (3,5), Ivan Lendric (5,5).

Les satisfactions :

Jérémy Vachoux : Auteur de plusieurs arrêts en première mi-temps (7e tête de Ndao, 20e frappe de Boujedra, 33e tir de Gakpa), il ne peut pas faire grand chose sur le but de Lefort. Il est décisif en sortant une frappe de Jeff Louis à la 63e minute. Irréprochable.
Clément Chantôme : Même s'il a tendance à abuser de jeu latéral, il est l'auteur du but victorieux qui permet à son équipe de mettre son adversaire du jour à 8 points. Sa réalisation vaut de l'or.
Jean-Ricner Bellegarde : Un bon match du jeune Lensois. A apporté de la percussion en n'hésitant pas à se projeter vers l'avant. A l'origine du but de l'égalisation d'Ivan Lendric.

Les déceptions :

Frédéric Duplus : Sa prestation a été très faible. Dépassé régulièrement dans les duels. Quant aux centres, c'est une catastrophe. Remplacé par Brice Dja Djédjé en fin de rencontre, qui, en 20 minutes, a vite fait de rappeler qu'il est le numéro 1 sur ce poste.
Le duo Filip Markovic - Kévin Fortuné : Filip Markovic est une énigme. Il traverse les matchs comme un fantôme. Est-il fait pour les combats âpres de la Ligue 2 ? A chacun de se faire son idée. Gérard l'a remplacé avantageusement en étant à la conception de l'égalisation.
Kévin Fortuné n'a pas brillé non plus. Et surtout il faudrait qu'Eric Sikora lui rappelle les règles du hors-jeu. A force, ça devient lassant.

Pour le reste, les défenseurs centraux ont réalisé une prestation médiocre. Dusan Cvetinovic est passé proche d'un carton rouge direct sur un tacle très sévère sur Boujedra. Jean-Kevin Duverne n'a pas dégagé une grande sérénité en ratant beaucoup de relances faciles.

Alex Gersbach fait preuve d'un volume de jeu intéressant. Mais ses centres sont trop souvent approximatifs pour apporter le danger.

Walid Mesloub apporte une touche technique au jeu lensois, c'est indéniable. Mais sa grosse occasion ratée de la 78e noircit le tableau.

Enfin, un mot sur Ivan Lendric. Préfèré à Cristian Lopez, il a d'abord semblé lourd et maladroit. Son but de renard des surfaces a semblé lui faire du bien même s'il rate un doublé à la 78e minute. En tout cas, il a marqué et c'est bien ce qu'on attend d'un avant-centre.

L'adversaire : l'US Quevilly a réalisé 45 minutes pleines d'envie et de talent avec notamment un Boujedra omniprésent. Malheureusement les normands ont payé au prix fort leur débauche d'énergie. A force de reculer et d'abandonner le ballon aux Lensois, les joueurs d'Emmanuel Da Costa ont creusé leurs tombes. Dommage pour eux. Et tant mieux pour notre Racing.

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.