1997-1998 - le RC Lens en route vers le titre : épisode 16 - février 1998

RC Lens MadeInlens 1997 1998 en route vers le titre de championIl y a 20 ans, le RC Lens sortait d'une saison calamiteuse et se trouvait à l'aube d'une saison fantastique à l'issue de laquelle les Sang et Or arrachaient le titre de champion de France à Auxerre.

Pour fêter les 20 ans de cette saison exceptionnelle, MadeInLens.com vous propose de vous replonger dans cette saison au travers d'une série d'articles qui vous feront revivre les moments-clés de ce championnat.

Pour ce 16e épisode de notre série « 1997-1998 - le RC Lens en route vers le titre », nous vous proposons un retour sur le mois de février 1998. En embuscade derrière les premiers du classement, les joueurs de Daniel Leclercq l’emportent contre Lyon avant de s’incliner à Châteauroux et de recevoir les Girondins de Bordeaux.

Il fait froid, très froid quand l’Olympique Lyonnais se présente à Bollaert. Une pelouse verglacée à la limite du praticable va servir de terrain de jeu aux deux équipes. A croire qu’en matière de patinage, les Lensois sont bien supérieurs aux Gones ! De match, il n’y en eut point ! Les hommes de Bernard Lacombe sont dépassés par la vélocité et la technique des protégés de Daniel Leclercq. 3 buts sanctionneront cette supériorité de tous les instants (Anto Drobnjak, Michaël Debève, Philippe Brunel). Au même moment, Metz et Monaco sont accrochés. L’OM est leader mais le Racing est quatrième à un petit point et peut même prendre la place de leader provisoire s’il s’impose à Châteauroux en match avancé !

Les Castelroussins n’ont rien de foudres de guerre et luttent pour éviter la descente. Les Sang et Or ont-ils joué le match dans la tête avant ? Toujours est-il qu’ils semblent totalement anesthésiés à l’idée de devenir leader. En face, un jeune joueur livre un match énorme : Stéphane Dalmat, joyau à l’état pur, fait étalage de tout son talent. C’est d’ailleurs lui qui ouvre le score, imité plus tard par Dufresne. La réduction du score par Stéphane Ziani sur penalty n’amenuise pas la déception lensoise. Stéphane Dalmat ne le sait pas encore mais, ce soir-là, il a tapé dans l’œil des dirigeants lensois. Il rejoindra le RC Lens quelques mois plus tard, lors du mercato estival de 1998.

Une défaite sans gloire chez l’avant-dernier semble marquer les limites du RC Lens, capable du meilleur comme du pire. Pas le temps de s’apitoyer sur son sort car Bordeaux pointe son nez à Bollaert. Les deux équipes disputent un match âpre et compliqué face à des Girondins qui ne sont pas à leur place au classement (7e). C’est généralement dans ce style de rencontre que les buteurs, les vrais « renards de surface », font la différence. Anto Drobjnak est de cette race. C’est lui qui fait la différence en inscrivant le seul but de la rencontre à la 61e. Une victoire hyper importante surtout que l’OM, Metz et Monaco sont tous battus ! Cette journée constitue très certainement un tournant du championnat : quatre équipes se tiennent en un point avant une 28e journée de feu : Metz recevra l’OM tandis que le Racing ira sur le Rocher pour défier l’AS Monaco !

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.