RC Lens - Quevilly-Rouen Métropole : Les notes MadeInLens

08 RC Lens Quevilly Rouen Metropole notesLa réception de Quevilly-Rouen avait un enjeu simple pour le RC Lens : glaner les trois premiers points de la saison pour enfin alimenter le compteur et surtout éviter une crise encore plus profonde qu'elle ne l'était au début du match. Sur le plan comptable, l'objectif est atteint. Sur la manière, il y a beaucoup de choses à revoir. Le changement tactique opéré à la pause par Eric Sikora a eu un effet bénéfique après une première mi temps sans rythme ni passion. Pour les supporters lensois que nous sommes, cette victoire fait du bien au moral. Reste maintenant à confirmer dans les prochaines journées que cette embellie ne sera pas de courte durée.

RC Lens :

Douchez (6), Duplus (5), Cvetinovic (6), Duverne (4), Hafez (5), Bellegarde (8), Diarra (5), Zoubir (5), Markovic (4), Maazou (5), Lopez (5)

L'homme du match : Jean-Ricner Bellegarde

Quel match du jeune Lensois ! A 19 ans, c'est lui qui a secoué le cocotier ! Présent et agressif défensivement, il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant pour réaliser de belles percées. Cerise sur le gâteau : c'est lui qui délivre les siens avec une belle frappe légèrement déviée, à un moment où le doute commençait à s'installer. S'il confirme cette belle prestation, il sera indispensable au milieu de terrain lensois.

Diarra amène également du dynamisme. L'effectif lensois avait besoin de ce genre de profil. Plutôt habile techniquement, il doit davantage se canaliser. 2e expulsion en 2 titularisations : attention au syndrome Cahuzac.

Cvetinovic a réalisé un match sérieux sans être génial. On retrouve la grinta du capitaine. C'est bon signe. D'ailleurs, pour la première fois de la saison, le Racing n'a pas encaissé de but. C'est d'ailleurs la solidarité défensive qui doit être mise en avant plutôt que les performances individuelles des défenseurs, plutôt quelconques.

Sur le plan offensif, Markovic a semblé à la peine. Même s'il est à créditer de bons replis défensifs, sa contribution offensive est notoirement insuffisante... Zoubir, repositionné à droite en 2e mi-temps, a été plus saignant. Il doit encore gagner en régularité. C Lopez s'est battu comme à son habitude mais a manqué soit de réussite (frappe sur le poteau à la 48e) ou d'adresse (frappe non cadrée à la 63e).

Quant à Maazou, il sauve son match en marquant le 2e but. On ne peut pas lui reprocher grand chose sur son engagement mais techniquement il paraît très limité (son contrôle main gauche - main droite à la 37eme est surtout à ne pas montrer dans les écoles de football !)

La note d'Eric Sikora : 6

Le changement de tactique à la mi-temps (abandon du 4-2-3-1 et retour au 4-4-2) a permis aux Sang et Or d'avoir davantage de poids offensivement. Zoubir a retrouvé son côté droit qui l'avait révélé la saison dernière. Il fallait changer quelque chose après 45 minutes désespérantes. Eric Sikora l'a fait et on ne peut que le féliciter, au regard de la tournure des événements...

L'adversaire : les hommes d'Emmanuel Da Costa pourront avoir des regrets, notamment en première période. Devant des lensois tétanisés par l'enjeu et l'environnement, leur manque de puissance offensive leur aura coûté cher. Quelques contre attaques mal terminées en seconde période. Les entrées de Madiani et de Plumain ont apporté de la vivacité mais peut être ont-elles été trop tardives ?

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>