VAFC - RC Lens : Les notes MadeInLens

07 VAFC Valenciennes RC Lens notesLes journées se suivent et malheureusement elles se ressemblent pour le RC Lens. Après cette septième défaite consécutive en autant de matchs, les lensois s'inscrivent sans doute déjà parmi les plus effroyables séries du football professionnel français de l'ère moderne. Et à force de dire qu'il y a du mieux, et que l'on est sur la bonne voie, c'est plus sur la bretelle vers le National que l'on va s'orienter plutôt que sur la voie de (ré)insertion en Ligue 2...

Certes tout n'est pas à jeter dans ce derby, mais comment repartir une nouvelle fois bredouille face à de si pâles valenciennois, qui auront marqué sur leur seul tir cadré du match ? Soyons honnêtes Lens n'en a pas montré beaucoup plus, finissant par se faire punir à nouveau sur un coup de pied arrêté. Difficile dans ces conditions, et après une énième déception de faire ressortir des éléments positifs, mais tentons tout de même...

Les notes du RC Lens : Douchez (5), Duplus (5), Cvetinovic (6), Duverne (5), Hafez (6), Bellegarde (7), Beghin (5), Zoubir (5), Markovic (5), Maazou (4), Fortuné (4)

Les Tops

Bellegarde : Le seul à pouvoir élever son niveau de jeu ce soir. Une lessiveuse de ballons au milieu, avec des interceptions bien senties et du peps dans ses sorties de balle. Composant une doublette bien jeune avec Beghin, il a su montrer de l'autorité et de la maturité dans son jeu.

Hafez : L'arrière gauche égyptien retrouve des jambes et ses repères de l'an passé petit à petit. Il a animé son couloir offensivement, beaucoup plus que Duplus à droite, s'est montré plutôt solide défensivement, et a même tenté devant, comme cette frappe trop enlevée (30ème).

Cvetinovic : Dusan retrouve de l'assurance derrière, ce qui lui a permis de remporter pas mal de duels, notamment aériens. Souhaitons qu'il puisse emmener son compère de charnière centrale dans son sillage, qui lui n'a toujours pas retrouvé son niveau de l'an passé.

Les Flops

Maazou : C'était le Maazou côté obscur que nous avions ce soir. Manquant d'activité dans son couloir droit, et se précipitant trop souvent dans ses transmissions, il n'a pas su faire valoir ses qualités physiques devant. Du déchet technique et une complémentarité à inventer avec Duplus.

Fortuné : Il n'a pas démérité mais on sent qu'il n'est pas à son aise en pointe...et que son compère Cristian lui manque à ses côtés. De l'activité et des appels, mais Kevin oublie d'être tueur comme sur cette mauvaise passe en retrait à la 36ème alors qu'il se trouvait en position de frappe.

Le coaching de Sikora (4) : Siko n'avait pas l'embarras du choix au milieu et a dû faire avec les moyens du bord. Il a renouvelé sa confiance à Markovic, Maazou et Fortuné en y ajoutant Zoubir. Si ces choix sont plutôt cohérents, pourquoi attendre le dernier quart d'heure pour faire rentrer un Cristian qui piaffait d'impatience, et dynamiser aussi tardivement les couloirs avec les entrées conjuguées de Bayala et Chouiar à la 83e ? Si prise de risque il doit y avoir sur le terrain, on doit la retrouver aussi dans le coaching !

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>