RC Lens - Brest : Les notes MadeInLens

04 RC Lens Brest Stade Brestois 29 notesBattus pour la quatrième fois en autant de rencontres, le RC Lens n'en finit plus de sombrer. Malgré la rapide ouverture du score, les Sang et Or se sont arrêtés de jouer. Les brestois, qui, rappelons-le, n'étaient pas non plus dans une spirale positive (1 nul et 2 défaites), ont alors pris le jeu à leur compte et ont présenté un récital de jeu collectif. En face, le bateau lensois a tangué dangereusement avant de couler dans le premier quart d'heure de la seconde période.

Malgré une réaction faisant suite à l'envahissement du terrain, les Bretons repartent avec les 3 points et laissent les Sang et Or dans un desarroi total. Comme lors des rencontres précédentes, on s'est aperçu de la pauvreté du jeu collectif associée à des contres performances individuelles notoires de joueurs cadres de l'an dernier.

Les notes :

Vachoux (4), Lemos (3), Cvetinovic (3), Duverne (3), Hafez (4), Koukou (3), Bostock (5), Zoubir (2), Fortuné (5), C Lopez (4), Lendric (1) puis Ephestion (4)

Vachoux : abandonné par sa ligne arrière mais impuissant sur les 4 réalisations bretonnes. A sa décharge, les frappes de Belaud et Pi terminent dans sa lucarne. Le Vachoux qui ne rit pas.

Lemos : faible défensivement et trop peu en soutien offensivement. Pas étonnant qu'il ait ciré le banc à Vigo. On finit par regretter Kenny Lala.

Cvetinovic : mais quelle mouche a piqué le capitaine lensois ? On ne reconnaît plus le guerrier de la saison dernière. Joue très bas. Bientôt il finira dans les buts.

Duverne : la semaine dernière il avait l'excuse de ne pas jouer à son poste. Aligné à sa place de prédilection, il a semblé perdu et d'une grande fébrilité. En grande partie responsable de l'égalisation brestoise, battue de la tête par le géant Berthomier et ses 175 centimètres.

Hafez : le retour de l'Egyptien fut en demie teinte. Assez tonique en première mi-temps mais a finit sur les rotules. Pharaon épuisé.

Koukou : apparemment c'est un des piliers du coach Casanova. Régulier dans la médiocrité. Peut être qu'avec le changement d'entraîneur, on remettra le Koukou à la cave. Bellegarde like it.

Bostock : rien que pour sa passe magistrale, il méritait la moyenne. Quelques passes bien senties mais battu régulièrement dans les duels. Joue encore trop bas. A force il sera en concurrence avec Cvetinovic pour le poste de gardien de but.

Zoubir : quelle déception ! Le roi de la roulette a totalement raté son match. A perdu un nombre incalculable de ballon en faisant systématiquement le mauvais choix. A-t-il été perturbé par sa prolongation de contrat signé dans la semaine ? Belle bronca pour son remplacement à l'heure de jeu.

Fortuné : double buteur avec notamment une reprise en première intention sur le caviar de Bostock. A tenté de secouer le cocotier tout seul. Peut être le retour à meilleure fortune.

C Lopez : comme d'habitude, a beaucoup couru. L'Espagnol n'est pas avare en effort. Mais avec si peu de munition, il ne peut pas toujours se transformer en canonnier.

Lendric : aussi transparent que l'eau des plus beaux oceans. Rien à ajouter. De toute façon, vu sa prestation, nous n'avons rien à commenter. Remplacé à la pause par Thomas Ephestion qui semble être encore à court de forme. Mais au moins, il aura couru, lui.

Alain Casanova (3) : en net progrès par rapport au match de Sochaux. A enfin replacé JK Duverne dans l'axe et Lemos dans son poste traditionnel de latéral droit. C'était un bon début. Par contre, il s'entête - je ne vois pas d'autre terme - à faire jouer Koukou alors que nous avons un jeune (Bellegarde) qui pourrait être bien utile. "Va comprendre Charles, on joue comme on aime". Sauf que plus personne n'aime. Alors clôturons le chapitre et passons à autre chose.

Brest (8) : respect monsieur Furlan. Et bravo pour le football que vous proposez. Chaque fois c'est un régal. Pas de vedette, mais onze joueurs qui savent pratiquer du bon football. Un vrai collectif. Certes le début de championnat n'était pas non plus un franc succès de votre côté mais quand on voit la performance collective de votre équipe ce samedi, on se dit que vous ne serez vraisemblablement pas très loin du bon wagon. Mention spéciale à Alexandre Coeff, passé par la formation lensoise. Apparemment l'air de la Bretagne lui a fait du bien. Un nom à retenir également : Sissoko. Très prometteur.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>