Kévin Fortuné : « Pendant que ma fille fermait ses yeux, je lui ai fait une promesse »

Kevin Fortune RC Lens 01Victime d'un terrible coup du sort en juin dernier avec le décès de sa petite fille, Kévin Fortuné ne cache pas que cet événement tragique a failli le faire partir du monde du football. L'attaquant du RC Lens a tenu bon, notamment en raison d'une promesse faite à sa fille, celle de tout donner à chaque match

« Au départ, je me suis dit que, le foot c'était mort pour moi. Elle venait au match, elle m'encourageait. Quand je sortais du vestiaire, je voyais le sourire de ma fille, qui m'appelait « papa ». Qu'on ait gagné ou pas, je savais qu'il y avait le sourire de ma fille à l'issue du match. Je me suis relevé, doucement. Pendant que ma fille fermait ses yeux, je lui ai fait une promesse : celle de ne jamais baisser les bras, de toujours être fort, de toujours me battre sur le terrain, de me donner à fond. Quand je n'ai pas fait un match abouti dans un stade comme ici, j'ai honte de moi parce que je lui ai fait la promesse d'être à 200%. Aujourd'hui, je me sens de mieux en mieux. Quand je marque, je lève les yeux au ciel et c'est pour elle. »

Source : BeIn Sports (propos transcrits par Thomas pour MadeInLens)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>