updated 09/12/2016 16:16

La menace d'un dépôt de bilan du RC Lens bien réelle

Gervais Martel RC Lens 19Malgré les propos "rassurants" de Gervais Martel ce lundi soir, la menace d'un dépôt de bien du RC Lens semble bien réelle cet été. Comme le souligne L'Equipe, le club lensois doit trouver 7 millions d'Euros pour la mi-mai afin de ne pas être à court de trésorerie et en situation de cessassion de paiement. Et la situation avec Hafiz Mammadov reste bloquée tant que Gervais Martel reste à la présidence du club Sang et Or.

Hafiz Mammadov ne réinvestira pas au RC Lens tant que Gervais Martel est présent

En effet, vu ce que le président lensois a déclaré ces derniers mois au sujet d'Hafiz Mammadov, comment espérer que ce dernier puisse réinvestir dans le club si Gervais Martel est encore présent ? Désormais de retour en grâce, Hafiz Mammadov ne semble pas encore prêt à remettre de l'argent dans le club lensois mais ne souhaite pas vendre le club non plus. L'homme d'affaires de Bakou souhaite quelque part jouer une stratégie d'étouffement du club lensois pour amener Gervais Martel à quitter son poste.

Gervais Martel RC Lens 27

D'ici la fin mai, le RC Lens va donc devoir trouver des financements pour éviter le dépôt de bilan et préparer son passage devant la DNCG, qui ne lui fera pas de cadeau vu l'épisode de l'été dernier et - surtout - les nombreuses déclarations de Gervais Martel à l'encontre de l'instance. A noter qu'en cas de dépôt de bilan, le club redémarrera en CFA2 (voire CFA en cas de clémence), comme Sedan et Le Havre ces dernières saisons.

Les 7 millions d'Euros proviendront certainement de la vente des jeunes joueurs du RC Lens, ceux dont le président lensois avait annoncé qu'il ne les vendrait pas après le mercato hivernal. Comme nous l'indiquions sur MadeInLens il y a déjà plusieurs semaines déjà, Jean-Philippe Gbamin, Wylan Cyprien et Baptiste Guillaume seront certainement vendus pour combler ces pertes.

Un plan B plus local mais toujours sans Gervais Martel

Une autre solution se dessine selon L'Equipe. Autour de Daniel Percheron (président du Conseil régional Nord - Pas-de-Calais) et de Dominique Bailly (sénateur du Nord), des industriels locaux pourraient amener jusqu'à environ 8M€ en vue d'une saison en Ligue 2 afin d'aider le RC Lens à s'en sortir. Mais là encore, ce sera sans Gervais Martel qui semble plus que jamais poussé vers la sortie.

Lire la réponse de Gervais Martel en ce mercredi midi : Gervais Martel : « Les rumeurs sur le dépôt de bilan ? Ce sont des imbécillités »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.