updated 09/12/2016 05:38

RC Lens - Châteauroux : une victoire logique et méritée

15-RC-Lens-Berrichonne-ChateaurouxCe samedi après-midi, sur la pelouse du stade Bollaert-Delelis, c’est une rencontre des extrêmes qui avaient lieu. D’un côté, le RC Lens, troisième, invaincu à domicile et restant sur une bonne série, et de l’autre la Berrichonne de Châteauroux, récemment éliminé de la Coupe de France par Mont-de-Marsan (CFA), 19e de Ligue 2 et n’ayant pris qu’un point à l’extérieur.

Sous les yeux d’Hafiz Mammadov, venu assister pour la première fois à une rencontre au stade Bollaert-Delelis, les Sang et Or veulent l’emporter pour dépasser Angers et rester en embuscade derrière le FC Metz.

Dès le début de match et jusque la fin de première mi-temps, les Castelroussins subissent le pressing lensois, ne parvenant pas ou très rarement à ressortir proprement les ballons. Les Sang et Or ne laissent que peu d’espaces aux joueurs berrichons qui perdent rapidement la balle, provoquant les « coups de gueule » de Jean-Louis Garcia qui n’a pas changé depuis son départ de Lens.

Dans cette première mi-temps, il n’a manqué qu’un peu de réalisme offensif pour les Sang et Or. Gardant le ballon et se projetant rapidement devant, les Lensois se créent plusieurs occasions nettes. Edgar Salli (5’) sur un centre de Pablo Chavarria, Danijel Ljuboja (16’) d’une frappe du point de pénalty, Edgar Salli encore (26’) sur un centre fort devant le but que personne ne reprend, Pablo Chavarria d’une tête sur le poteau (31’), Jean-Philippe Gbamin d’une frappe trop écrasée (32’), encore Pablo Chavarria de la tête (34’) et Danijel Ljuboja à la suite d’un corner (45’ +2) ne parviennent pas à tromper Landry Bonnefoi.

Danijel Ljuboja, en pleine forme malgré son retour de blessure, rayonne sur le front de l’attaque et fait parler sa technique, étant bien souvent à l’origine des occasions lensoises. Mais cela ne suffit pas pour que le Racing Club de Lens soit devant au tableau d’affichage. En tout cas, à la mi-temps, ce score ne peut que ravir les Castelroussins, qui espèrent bien le conserver jusqu’en fin de match.

La seconde période démarre comme la précédente : les Lensois étouffent les Castelroussins par un pressing haut, bien mené, qui permet des récupérations rapides du ballon. Il ne faut que cinq minutes pour que les Sang et Or ouvrent la marque.

A la 50e minute, sur un corner d’Edgar Salli, le ballon est repoussé mais, remis de la tête dans la surface castelroussine puis dévié sur Jean-Philippe Gbamin, seul aux six mètres. Le latéral se retourne et fusille Landry Bonnefoi d’une demi-volée dans la lucarne de Bonnefoi, qui ne peut rien.

Et la rencontre garde le même sens jusqu’à l’heure de jeu. Il aura fallu attendre une heure de jeu pour que les Castelroussins se montrent dangereux, par un centre de Bourgeois de la gauche, qui file devant le but d’Alphonse Aréola alors que Tainmont est trop court. Le RC Lens commence alors à reculer un peu, à être moins présent au pressing et souffre physiquement, comme en témoignent les crampes de Pablo Chavarria, remplacé par Benjamin Bourigeaud à la 67e minute.

Le rythme de la rencontre retombe un peu et les Castelroussins se créent quelques timides situations. A la 83e minute, après une nouvelle faute, le défenseur berrichon Sambou écope d’un second avertissement et se voit expulsé par l’arbitre. Mais cela ne refroidit pas les Castelroussins, qui se créent une excellente occasion à la 86e minute. Après un corner de De Freitas, Bourgeois récupère le ballon, centre et trouve la tête de Dupuis qui touche le haut de la barre transversale d’Alphonse Aréola.

Deux minutes plus tard, le RC Lens fait le break. Après une percée de Lalaïna Nomenjanahary sur le côté gauche, le ballon arrive sur la droite puis revient vers l’entrée de la surface de réparation où, des 20 mètres et du pied droit, Pierrick Valdivia décoche une superbe frappe qui trompe Bonnefoi. Châteauroux est KO et les Sang et Or s’assurent une fin de match tranquille, où Danijel Ljuboja, étincelant ce samedi, essaie encore de marquer sur un coup-franc direct qui passe juste au-dessus.

Au final, le RC Lens l’emporte d’une fort belle manière contre Châteauroux, étouffant complètement de pâles Castelroussins durant une bonne partie de la rencontre par un pressing intense et permanent jusqu’à l’heure de jeu environ. Si on peut regretter le manque de réalisme en première mi-temps, où ils auraient mérité d’inscrire au moins un but vu le nombre d’occasions obtenues, on ne peut que se satisfaire de voir les Sang et Or poursuivre leur bonne série et, surtout, prendre cinq points d’avance sur Troyes, actuel quatrième de la Ligue 2.

Thomas

Image : DavidB Art-Design

Retrouvez le match et les commentaires en live de MadeInLens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.