Didier Sénac avait vu « un mec mature, déjà un patron » en John Bostock

John Bostock RC Lens 01Rencardé par Rudy Riou sur le milieu de terrain, Didier Sénac a été le premier recruteur du RC Lens à observer John Bostock. Vu sa prestation avec Louvain ce jour-là, le recruteur lensois avait repéré un joueur mûr et pensait avoir affaire à un joueur plus âgé, ce qui a aussi joué dans sa décision de le faire superviser par l’ensemble de la cellule de recrutement des Sang et Or.

« Quand je l’ai vu jouer, j’ai découvert un mec mature, déjà un patron, sur le plan technique mais pas seulement, quelqu’un qui ne se cache pas, qui commande. J’ai regardé la feuille de match en pensant qu’il avait 30 ans, il en avait 23… »

Source : La Voix du Nord

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>