GFC Ajaccio - RC Lens : l'île de Beauté doit rimer avec succès

37 Gazelec GFC Ajaccio RC Lens PresentationA deux journées de la fin du championnat de Ligue 2, la situation au classement a le mérite d'être claire. Le match nul concédé lundi soir face au Strasbourgeois oblige le Racing Club de Lens à faire le plein de points et cela commence par ce déplacement au GFC Ajaccio. Il faudra aussi avoir une oreille sur le transistor pour savoir si un des trois premiers laisse des plumes, ce qui, avouons-le, n'est pas fait d'avance, principalement pour deux d'entre eux.

En effet, on imagine mal Amiens, 2e, perdre des points contre le Stade Lavallois, dernier et déjà relégué  en national. 

Le déplacement du leader Strasbourg à Niort n'apparaît pas comme une tache insurmontable pour les alsaciens, surtout au regard de leur solide prestation au stade Bollaert-Delelis.
Quant à Troyes, actuel 3e, la réception de Reims, désormais hors course pour la montée, apparaît peut-être comme la rencontre la plus indécise de la soirée dans la mesure où c'est un derby. D'ailleurs, le coach rémois Michel Der Zakarian attend clairement de ses joueurs une réaction d'orgueil mais aussi de se souvenir que Troyes a été à l'origine de la descente de Reims l'an dernier...Ambiance, ambiance...

Bref, croisons les doigts et prions Sainte Rita pour que les résultats de vendredi soir nous réserve au moins une bonne surprise !

Cependant, avant de compter sur les autres - malheureusement nous n'avons plus le choix désormais - il faudra en premier lieu que les Lensois se concentrent sur leur match et empochent obligatoirement les 3 points.
Facile à dire, vous me direz, mais moins facile à faire : en effet, le Gazelec dispose d'une équipe difficile à manœuvrer à domicile comme le prouvent ses résultats. Seules 3 équipes sont venues s'imposer à Ange Casanova (Bourg, Nîmes et Sochaux). Autres exemples : Amiens et Strasbourg y ont été tenus en échec (1-1) et Troyes a pris une bonne leçon de football en s'inclinant 3-1. A première vue, ce n'est guère rassurant.

Force est donc de constater que ce déplacement sur l'île de Beauté ne va pas s'apparenter à un séjour de vacances même si les locaux n'ont plus rien à espérer ni à craindre au classement. 
Mais si le Racing veut conserver une opportunité d'accrocher la 2e ou la 3e place, il devra faire preuve de sérieux, d'envie et surtout d'efficacité, cette dernière ayant cruellement manqué lundi soir. À défaut, le périple corse pourrait bien sonner le début de la fin, surtout celles de nos espérances.
Alors messieurs Douchez, Bourigeaud, Fortuné et consorts, ne nous décevez pas une fois de plus. Montrez votre force de caractère, arrachez-vous comme des morts de faim et saisissez votre chance. C'est votre dernier joker. Après il sera trop tard. Si victoire il y a, vous aurez bien le temps de vous soucier des résultats de la concurrence.

Alors, faites-le pour vous mais aussi pour vos fidèles et merveilleux supporters qui, eux, méritent sans contestation, de retrouver les affiches de Ligue 1.
Joueurs, entraîneur, sachez que tout le peuple lensois croit toujours en vous et faites en sorte que l'île de Beauté rime avec succès !

Nicolas Zatti

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.