updated 05/12/2016 05:34

Kevin Fortuné : « J’ai beaucoup aimé le film La Couleur de la Victoire »

Kevin Fortune RC Lens 07Arrivé au RC Lens lors de ce mercato estival, Kévin Fortuné réalise un début de saison fracassant avec les Sang et Or avec 4 buts sur les deux dernières semaines. Pour MadeInLens, l’attaquant lensois évoque une de ses autres passions, à savoir le cinéma, et nous confie avoir beaucoup apprécié « La Couleur de la Victoire », le film de l’ancien président du Racing Club de Lens Luc Dayan centré sur Jesse Owens.

Qu’avez-vous pensé du film « La couleur de la Victoire » ?

« C’est un film que j’ai beaucoup aimé. C’est un film qui raconte une histoire vraie au moment où les Blancs et les Noirs n’avaient pas les mêmes droits, au moment où les tensions entre communautés noires et blanches étaient très fortes. Cette histoire montre bien des choses. Ainsi, Jesse Owens a tout fait pour gagner les médailles olympiques, il s’est donné tous les moyens pour. Il s’est consacré à fond à son talent pour réussir dans la vie. Il n’a pas hésité à quitter sa famille pour réussir sa qualification aux Jeux Olympiques. J’ai aimé cette histoire vraie. Elle n’est pas mal. J’ai bien aimé également, dans le film, l’anecdote entre Jesse Owens et l’Allemand qui l’aide à faire ses réglages avant son troisième essai en saut en longueur. L’Allemand l’aide et Jesse Owens remporte le concours : c’est beau le sport quand il est pratiqué ainsi. Le sport, ce n’est pas la guerre. Les deux hommes sont devenus amis après la compétition. »

Connaissiez-vous l’histoire de Jesse Owens ou vous l’avez découverte en regardant le film ?

« Je suis allé le voir en me rendant simplement au cinéma. J’ai choisi ce film parce que l’histoire m’intéressait. Le film m’a séduit. Je n’imaginais pas que ce film retraçait des faits réels. Depuis que je suis allé au cinéma, j’ai eu la chance d’avoir Luc Dayan au téléphone. Nous en avons parlé. Il m’a raconté beaucoup de détails qui ne figurent pas dans ce long métrage. J’ai été très surpris. L’histoire est émouvante. Il faut aller voir ce film ! »

Quand vous êtes allés au cinéma, qu’est-ce qui vous a fait choisir ce film ?

« J’aime bien ce genre de films. J’aime apprendre par le cinéma. Je suis allé voir le film sur Pelé. J’aime découvrir et apprendre. J’ai vu ce film et je n’ai pas regretté du tout. »

Y êtes-vous allé sur les conseils d’un ami ou tout simplement à l’instinct ?

« Non, à l’instinct, et je n’ai pas regretté ! »

Avez-vous eu des problèmes de ce style, dans votre carrière, des problèmes liés à la couleur de votre peau ?

« Non, pas vraiment. J’ai eu des sentiments d’injustice parce que je ne jouais pas alors que j’avais l’intime conviction d’être meilleur que celui qui jouait ! J’avais vraiment l’impression qu’il s’agissait plus de copinage que de racisme. »

Quels genres de films regardez-vous habituellement ?

« Un peu tout, mais j’aime les films d’horreur, les films d’action, animaliers. Je vois voir les films présents et qui m’intéressent. Ce film, « La Couleur de la Victoire », je ne peux que le conseiller… J’ai déjà fait la pub à mes copains de vestiaire et au staff, ils vont aussi y aller ! »

Propos recueillis par Pascal Guislain pour MadeInLens

evin Fortuné : « J’ai beaucoup aimé « La Couleur de la Victoire » »

Arrivé au RC Lens lors de ce mercato estival, Kévin Fortuné réalise un début de saison fracassant avec les Sang et Or avec 4 buts sur les deux dernières semaines. Pour MadeInLens, l’attaquant lensois évoque une de ses autres passions, à savoir le cinéma, et nous confie avoir beaucoup apprécié « La Couleur de la Victoire », le film de l’ancien président du Racing Club de Lens Luc Dayan centré sur Jesse Owens.

 

Qu’avez-vous pensé du film « La couleur de la Victoire » ?

« C’est un film que j’ai beaucoup aimé. C’est un film qui raconte une histoire vraie au moment où les Blancs et les Noirs n’avaient pas les mêmes droits, au moment où les tensions entre communautés noires et blanches étaient très fortes. Cette histoire montre bien des choses. Ainsi, Jesse Owens a tout fait pour gagner les médailles olympiques, il s’est donné tous les moyens pour. Il s’est consacré à fond à son talent pour réussir dans la vie. Il n’a pas hésité à quitter sa famille pour réussir sa qualification aux Jeux Olympiques. J’ai aimé cette histoire vraie. Elle n’est pas mal. J’ai bien aimé également, dans le film, l’anecdote entre Jesse Owens et l’Allemand qui l’aide à faire ses réglages avant son troisième essai en saut en longueur. L’Allemand l’aide et Jesse Owens remporte le concours : c’est beau le sport quand il est pratiqué ainsi. Le sport, ce n’est pas la guerre. Les deux hommes sont devenus amis après la compétition. »

 

Connaissiez-vous l’histoire de Jesse Owens ou vous l’avez découverte en regardant le film ?

« Je suis allé le voir en me rendant simplement au cinéma. J’ai choisi ce film parce que l’histoire m’intéressait. Le film m’a séduit. Je n’imaginais pas que ce film retraçait des faits réels. Depuis que je suis allé au cinéma, j’ai eu la chance d’avoir Luc Dayan au téléphone. Nous en avons parlé. Il m’a raconté beaucoup de détails qui ne figurent pas dans ce long métrage. J’ai été très surpris. L’histoire est émouvante. Il faut aller voir ce film ! »

 

Quand vous êtes allés au cinéma, qu’est-ce qui vous a fait choisir ce film ?

« J’aime bien ce genre de films. J’aime apprendre par le cinéma. Je suis allé voir le film sur Pelé. J’aime découvrir et apprendre. J’ai vu ce film et je n’ai pas regretté du tout. »

 

Y êtes-vous allé sur les conseils d’un ami ou tout simplement à l’instinct ?

« Non, à l’instinct, et je n’ai pas regretté ! »

 

Avez-vous eu des problèmes de ce style, dans votre carrière, des problèmes liés à la couleur de votre peau ?

« Non, pas vraiment. J’ai eu des sentiments d’injustice parce que je ne jouais pas alors que j’avais l’intime conviction d’être meilleur que celui qui jouait ! J’avais vraiment l’impression qu’il s’agissait plus de copinage que de racisme. »

  

Quels genres de films regardez-vous habituellement ?

« Un peu tout, mais j’aime les films d’horreur, les films d’action, animaliers. Je vois voir les films présents et qui m’intéressent. Ce film, « La Couleur de la Victoire », je ne peux que le conseiller… J’ai déjà fait la pub à mes copains de vestiaire et au staff, ils vont aussi y aller ! »

 

Propos recueillis par Pascal Guislain pour MadeInLens

 

 

De : pascal.guislain [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]
Envoyé : mardi 16 août 2016 19:23
À : thomas lachambre
Objet : fortuné

 

Kevin Fortuné : Je vous conseille le film « la couleur de la victoire »

 

Kevin Fortuné marque des buts, mais sa vie n’est pas que « foot », la preuve ? il est allé voir le film de Luc Dayan, « la couleur de la victoire ».

 

Qu’avez-vous pensé du film « la couleur de la victoire » ?

 

C’est un film que j’ai beaucoup aimé. C’est un film qui raconte une histoire vraie au moment ou les blancs et les noirs n’avaient pas les mêmes droits, au moment où les tensions entre communautés noires et blanches étaient très fortes. Cette histoire montre bien des choses. Ainsi, Jesse Owens a tout fait pour gagner les médailles olympiques, il s’est donné tous les moyens pour. Il s’est consacré à fond à son talent pour réussir dans la vie. Il n’a pas hésité à quitter sa famille pour réussir sa qualification aux Jeux Olympiques. J’ai aimé cette histoire vraie. Elle n’est pas mal. J’ai bien aimé. J’ai bien aimé également dans le film l’anecdote entre Jesse Owens et l’allemand qui l’aide à faire ses réglages avant son troisième essai en saut en longueur. L’allemand l’aide et Jesse Owens remporte le concours, c’est beau le sport quand il est pratiqué ainsi. Le sport, ce n’est pas la guerre. Les deux hommes sont devenus amis après la compétition. C’est beau le sport quand il est ainsi pratiqué !

 

Connaissiez-vous l’histoire de Jesse Owens ou vous l’avez découverte en regardant le film ?

Je suis allé le voir en me rendant simplement au cinéma. J’ai choisi ce film parce que l’histoire m’intéressait. Le film m’a séduit. Je n’imaginais pas que ce film retraçait des faits réels. Depuis que je suis allé au cinéma, j’ai eu la chance d’avoir Luc Dayan au téléphone. Nous en avons parlé. Il m’a raconté beaucoup de détails qui ne figurent pas dans ce long métrage. J’ai été très surpris. L’histoire est émouvante. Il faut aller voir ce film !

 

Avez-vous eu des problèmes de ce style, dans votre carrière, des problèmes dus à la couleur de votre peau ?

 

Non, pas vraiment. J’ai eu des sentiments d’injustice parce que je ne jouais pas alors que j’avais l’intime conviction d’être meilleur que celui qui jouait ! J’avais vraiment l’impression qu’il s’agissait plus de copinage que de racisme.

 

Quand vous êtes allés au cinéma, qu’est ce qui vous a fait choisir ce film ?

 

J’aime bien ce genre de films. J’aime apprendre par le cinéma. Je suis allé voir le film sur Pelé. J’aime découvrir et apprendre. J’ai vu ce film et je n’ai pas regretté du tout.

 

Y êtes vous allé sur les conseils d’un ami ou tout simplement à l’instinct ?

Non, à l’instinct, et je n’ai pas regretté !

 

Quels genres de films regardez-vous habituellement ?

Un peu tout, mais j’aime les films d’horreur, les films d’action, animaliers. Je vois voir les films présents et qui m’intéressent. Ce film des couleurs de la victoire, je ne peux que le conseiller… J’ai déjà fait la pub à mes copains de vestiaire et au staff, ils vont aussi y aller !

 

 

 

 

 

 

 

Bravo pour vos buts… On les compte maintenant…

 

Merci, c’est gentil. Marquer des buts, c’est bien, mais je crois que mes buts sont secondaires par rapport à l’objectif principal de l’équipe, la montée en Ligue 1. Personnellement, je ne me fixe pas d’objectifs de buts. Je verrai ce que l’avenir me réserve. Je prends les rencontres comme elles viennent. Je ne me suis jamais mis de pression. Je prends rencontre après rencontre. Mon objectif, c’est simplement d’en marquer le plus possible !

 

 

 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.