Gervais Martel : « Il ne faut pas être cardiaque »

Gervais Martel RC Lens 10Vainqueur dans les arrêts de jeu du match, sur une tête décroisée de Cristian Lopez, le RC Lens a crucifié le Red Star qui a mené deux fois au score. Gervais Martel sourit de ce scénario palpitant, le président des Sang et Or regrettant que son équipe n'ait pas su concrétiser ses occasions mais étant satisfait de voir que le groupe lensois n'a rien lâché jusqu'au bout.

« Il y avait évidemment moyen de faire l’écart parce qu’on a fait une superbe seconde mi-temps. On a monopolisé le ballon, on a eu des occasions, on ne les a pas mises et après, quand on est menés 2-1, on se dit : “ça y est, on risque de perdre”. Et on arrive à marquer deux buts dans les arrêts de jeu, en fin de match dans les arrêts de jeu. Vu le match, ce n’est pas une victoire imméritée, mais évidemment sur ce qui s’est passé, le timing, le suspense, il ne faut pas être cardiaque. Je pense que c’est extrêmement important. Bien entendu, c’est peut être aussi quelques signes, comme le match à Tours où on se fait remonter à 2-2 et on marque dans les arrêts de jeu. Ce sont des points qu’il faut savourer mais il faut aussi se remettre au boulot par rapport à Sochaux la semaine prochaine. »

Source : RCLens.fr (propos transcrits par Cyrille pour MadeInLens)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>