updated 06/12/2016 16:21

Bernard Caïazzo et la réforme de la Ligue des Champions

AS Saint Etienne Bernard CaiazzoAlors que la réforme de la Ligue des Champions votée par l'UEFA cet été ne passe pas du côté des clubs français et Bernard Caïazzo, président de Saint-Etienne et du syndicat Première Ligue, en explique les raisons.

Donc cette réforme n’aurait pas dû être votée dans ces conditions ?

« Sur la forme, on est dans une totale illégitimité et, au minimum, dans un manque d’éthique flagrant et incontestable. Est-ce que tous les éléments juridiques ont été vérifiés ? Je ne sais pas. Mais, sur le plan de la morale... On veut donner une image propre des dirigeants du foot international. Et là, on se rend compte que des décisions portant sur des milliards d’euros ont été prises en dépit de toute logique et de tout sens éthique. Tout le monde a été pris par surprise. On peut considérer qu’il y a un abus de pouvoir et c’est extrêmement choquant. »

Et sur le fond, en quoi lèse-t-elle les clubs français ?

« Cette réforme a été initiée par les gros clubs européens pour gagner encore plus d’argent et pour obtenir la garantie qu’ils continueraient à en gagner beaucoup. L’écart avec les clubs espagnols, anglais, allemands et italiens va encore augmenter, d’autant que les nouvelles clefs de répartition donnent une prime à l’ancienneté. À l’arrivée, c’est comme si le vainqueur de Roland-Garros gagnait deux fois plus d’argent selon qu’il s’agit de Djokovic ou de Pouille. »

Source : France Football

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.