Marcel Tisserand et la colère noire d’Antoine Kombouaré

Marcel Tisserand RC LensAujourd’hui à Ingolstadt, Marcel Tisserand a évolué pendant la saison 2013/2014 sous les couleurs du RC Lens. Arrivé au mercato hivernal, le défenseur alors activement participé à la montée des Sang et Or en Ligue 1. Une montée obtenue au forceps lors de l’ultime journée contre le CA Bastia, après une déconvenue à domicile face à Brest. Une contre-performance qui avait amené Antoine Kombouaré, alors entraîneur du RC Lens, a piqué une colère mémorable selon Marcel Tisserand.

« A deux journées de la fin, on peut obtenir la montée en faisant match nul face à Brest. Le Stade Bollaert-Delelis est plein, c’est la fête, le stade est en feu. Nous prenons un but à dix minutes de la fin, le public nous course au moment de rentrer aux vestiaires. Antoine Kombouaré était hors de lui ! Loïck Landre se prenait la tête avec un joueur brestois, le coach arrive à ce moment-là et il le prend par le col et le fait entrer dans le vestiaire. Une fois dans le vestiaire, il y avait aussi Gervais Martel, il lance le paperboard, il soulève la table, personne ne pouvait le calmer. Finalement, il lance une bouteille de powerade pleine entre Loïck et moi. On pensait que c’était mort pour la Ligue 1 mais nous arrivons à gagner l’ultime match à Bastia en gagnant 2-0. On aurait préféré le faire à Bollaert, devant notre public, et ne pas avoir ce vestiaire en feu. »

Source : SFR Sport (propos retranscrits par Romain PECHON)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>