updated 04/12/2016 06:48

Luc Dayan : « Plus aucun investisseur français ne se manifeste »

Luc Dayan RC LensAprès le RC Lens et Solférino et l’Atletico Madrid, Le Havre et l’Américain Vincent Volpé, Troyes est en passe d’être racheté par des Américains et l’AJ Auxerre intéresse des Chinois.

Pour L’Equipe, Luc Dayan évoque ce qui intéresse les investisseurs chinois et américains lorsqu’ils rachètent des clubs français et l’ancien président lensois souligne les difficultés des investisseurs français à s’intéresser au football.

« Les Américains ou encore les Chinois sont attirés par le savoir-faire français en termes de formation. Leur idée est d’apprendre, indépendamment de la gestion du club. En France, tout le monde s’est brûlé les doigts. Les gros industriels qui sont rentrés dans le football, ça leur a coûté beaucoup d’argent. Car le système est resté très dépendant des résultats sportifs, des ventes de joueurs… Il y a d’autres soucis : le système bancaire français s’est par exemple retiré complètement. Il est devenu impossible d’emprunter. Même en arrivant avec des statuts de SASP (société anonyme à objet sportif), on ne vous ouvre pas de compte en banque… Ça atteint des sommets… Aujourd’hui, c’est clair, plus aucun investisseur français ne se manifeste. »

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.