updated 11/12/2016 17:00

Comment le RC Lens a-t-il trouvé son match amical contre Arsenal ?

Public supporters RC Lens 05Ce vendredi soir, au stade Bollaert-Delelis, le RC Lens affronte Arsenal pour un match amical et un match de gala, même si les "stars" d'Arsenal ne seront pas forcément toutes présentes. Parmi les principaux organisateurs de la rencontre, on retrouve Stéphane Saliu, agent de match, qui explique comment les Sang et Or ont pu conclure ce match amical face aux Gunners.

Comment s’est organisée la rencontre Lens-Arsenal ?

« C’est un concours de circonstances. Quand j’ai vu Didier [Roudet] en fin de saison à Nîmes, on a évoqué cette fameuse préparation. Un planning était préparé. La chance pour nous, c’est que, cette année, nos plannings et ceux des Anglais se superposent : ils ont la même préparation que nous. Avec Didier, cela faisait deux, trois ans que l’on souhaitait organiser un match de gala. Mais, la première année, on a délocalisé à Amiens parce que Bollaert-Delelis était en travaux. L’an passé, la situation était encore plus compliquée. Mais cette année, on voulait ce match de gala à Bollaert-Delelis. Dans la discussion, on a parlé des Anglais. Et, grâce à mes connaissances et mes réseaux, j’ai pu parler à Arsenal de l'opportunité d'organiser ce match à Lens. La date leur convenait à merveille car, deux jours après, ils doivent partir pour une tournée aux États-Unis. Tout s’est bien emboîté. »

Comment ont-ils accueilli cette proposition ?

« Le manager général m’a dit oui tout de suite. Lens est un grand club. Ils vont jouer un match amical dans un stade plein. Et puis, ils ne sont qu'à une heure de Londres. En jouant à 20h, ils sont de retour chez eux à une heure du matin. C’était l’idéal pour eux... C’est l’anniversaire du Racing, les 110 ans. C’est un beau cadeau des dirigeants pour les supporters. On ne dispute pas un match contre Arsenal tous les jours. C’est l’un des meilleurs clubs au monde : cinquième ou sixième au classement FIFA. De mon côté, je suis content : j'ai rempli mon cahier des charges. Je peux vous dire que, lorsque j’ai eu la date, j’ai tout de suite pensé à Lens, pensé à emmener Arsenal à Bollaert-Delelis ! C’était mon objectif depuis trois ans. »

Source : RCLens.fr

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.