updated 10/12/2016 12:26

Les avocats des supporters lensois dénonçent l'aseptisation des stades

Public supporters RC Lens 05Condamnés par le tribunal de Béthune pour avoir tenté d'introduire des pots à fumée au stade Bollaert-Delelis lors de RC Lens - Dijon, trois supporters lensois ont écopé d'amende de 500€ et de 6 mois d'interdiction de stade. Lors du procès, leurs avocats ont dénoncé ces décisions sévères et l'aseptisation progressive des stades, rappelant ainsi le message des Red Tigers et du kop de la Marek lors du dernier match des Sang et Or contre Metz.

Maître Zehnder : « Je vais au stade depuis que j’ai 6 ans… Je me souviens d’un temps où la culture du fumigène faisait partie intégrante de l’ambiance du match. Aujourd’hui, les stades sont de plus en plus aseptisés. »

Et Maître Brunet : « Avant, dans le kop, tout le monde était debout, il y avait des fumigènes… » «Mon client est déjà puni. L’interdiction administrative décidée par le préfet l’oblige à pointer au commissariat au début et à la fin des matchs, même pendant l’Euro. Il ne va pas pouvoir regarder un match de l’équipe de France chez lui… »

Source : La Voix du Nord

Commentaires (1)

  • « Avant on était debout et il y avait des fumigènes » ?
    Je fréquente Bollaert depuis 1966 et il n'aurait pas fait bon à l'époque d'enfumer les mineurs de fonds silicosés à des degrès divers. On ne voit pas plus aujourd'hui l'intérêt d'utiliser dans les stades des engins de détresse en mer et autres objets pyrotech*****s dont on connait la dangerosité au milieu du public
    Quand aux places, elle étaient assises pour les gens qui pouvaient financièrement se permettre l'accès à la tribune principale et elles étaient debout pour la plèbe. On ne va pas se plaindre aujourd'hui que les tribunes populaires soient enfin dotées de sièges à la place de gradins en béton, ce n'est en tout cas pas une raison pour les casser.

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.