updated 10/12/2016 12:26

Hafiz Mammadov, le contre-exemple des investisseurs selon Bernard Caiazzo

Hafiz Mammadov RC Lens 03Aux abonnés absents depuis de très longs mois, Hafiz Mammadov restera une énigme dans l'histoire du RC Lens et, surtout, à l'instant d'un Jack Kachkar ou d'un Christophe Maillol, l'actionnaire azéri des Sang et Or devient l'un des symboles, des contre-exemples de l'investisseur-type que les clubs espèrent.

Dans le Canal FootBall Club, le président de Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, cite l'actionnaire lensois dans cette catégorie peu enviable.

« Ça dépend quels actionnaires. Si c’est Mammadov, il vaut mieux oublier… Moi, mon rêve, ce serait autre chose. Moi mon rêve ce serait de faire comme en Allemagne, ou 51 % des clubs appartiennent à leur supporters. 250 000 supporters à Dortmund possèdent le club. Ce serait beaucoup plus un rêve parce que vous êtes sûrs de pérenniser le club. Nous ne sommes pas éternels, personne ne l’est. On ne sait même pas où en sera le PSG dans 10 ou 15 ans. Les Verts, c’est les supporters. Cela fait partie du plan que nous avons. On y travaille. Ça pourrait suffire pour devenir le deuxième gros club français. 200 000 supporters derrière un club, ça peut suffire. On a les capacités, en France, à avoir 200 000 supporters Verts derrière nous. »

Propos relayés par But! Lens

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.