updated 06/12/2016 12:56

En plein dans le MiL : la saison d'Anthony Scaramozzino

Anthony Scaramozzino RC Lens 04La saison 2015-2016 du RC Lens s’est achevée à la mi-mai face au FC Metz et c’est désormais l’heure des bilans. Après une rétrospective de la saison des gardiens de but, c'est l'ensemble des défenseurs de l'effectif lensois qui va être passé au crible par l’équipe de MadeInLens pour notre rubrique « En plein dans le MiL. »

Nous continuons cette série de bilan avec Anthony Scaramozzino. 

L’été dernier, Anthony Scaramozzino était l’une des premières recrues du RC Lens avec Kenny Lala. Après trois saisons à Chypre et en Grèce, le latéral gauche débarquait en Artois avec une solide expérience, plus de 200 matchs au compteur. Etant passé par l’étranger et revanchard, son profil plaît beaucoup à Antoine Kombouaré qui le recrute chez les Sang et Or pour en faire un titulaire… ce qui ne sera pas vraiment le cas.

Le défenseur lensois a-t-il réalisé une bonne saison ? Voyons le regard de Thomas sur son parcours.

Arrivé au RC Lens dans la peau d’un titulaire au poste de latéral gauche, Anthony Scaramozzino a connu une saison finalement très moyenne avec les Sang et Or, ponctuée de 11 titularisations et 9 entrées en jeu pour 1095 minutes de jeu.

Dès le début de saison et ses premiers matchs, le latéral gauche s’est souvent avéré intéressant offensivement dans son couloir gauche, montant beaucoup sans toutefois apporter un énorme danger… mais montrant aussi des limites défensives. Quelques pépins physiques l’écartent du groupe dès la 5e journée et l’émergence de Kenny Lala au poste de latéral gauche lui coûte quasi-définitivement sa place puisqu’il joue quelques matchs en entiers et doit surtout se contenter d’entrée en jeu dans le dernier quart d’heure.

Les supporters lensois se souviendront surtout de son but à Créteil où il permet au Racing d’arracher le match nul. A l’entrée de la surface et bousculé par un défenseur, il reprend le ballon avec une volée foireuse qui part en chandelle et termine sous la barre d’un Yann Kerboriou qui en fait encore des cauchemars. Ce sera son seul fait de gloire de la saison.

Sous contrat jusqu’en juin 2017, Anthony Scaramozzino devrait rester en Artois, dans un rôle de doublure où il s’est montré utile cette saison.

Note : 4,5/10 Mention : Moyen

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.