updated 10/12/2016 12:26

RC Lens - Clermont Foot : A la force des tripes !

30 RC Lens Clermont Foot AuvergneUn trait noir sur la joue pour se souvenir, pour que nous, jeunes générations, comprenions l’importance du sacrifice effectué par des milliers de mineurs. 1 099 périrent il y a aujourd’hui 110 ans et un jour, et aujourd’hui, à l’occasion de la 30e journée du Championnat de France de Ligue 2, le Racing Club de Lens profite de la réception du Clermont Foot 63 pour rendre hommage à ces Hommes qui ont bâti notre région. Dans ce contexte si particulier, un match de football se jouera bel et bien, comme presque tous les week-ends depuis maintenant 110 ans. Et l’issue de celui-ci nous donnera beaucoup d’indications sur la fin de saison. MadeInLens vous présente la rencontre.

Côté Clermontois :

Concurrent sérieux à la montée, l’équipe de Corinne Diacre réalise un sacré parcours, à la force des jambes et sans moyens exorbitants. Le match aller face au RCL avait été une sacrée leçon d’abnégation. Menés et en infériorité numérique, les Auvergnats avait fait preuve d’une véritable solidarité pour arracher le point du nul dans un match bien mal embarqué. (Quand il n’y en a qu’un ça va, c’est quand il y en beaucoup qu’il y a des problèmes ? Les initiés comprendront !) Depuis, les Clermontois tutoient de plus en plus sérieusement la montée, longtemps accrochés à la troisième place, et se retrouvent aujourd’hui 5e avec deux points d’avance sur le Racing, mais surtout dans une forme ascendante avec trois belles victoires d’affilée qui vient mettre fin à un petit coup de mou au mois de Février.

Lundi dernier, les Clermontois se sont imposés sur le score de 2-1 face au concurrent Messin, reléguant les Lorrains à 5 points du Red Star, actuel 3e de Ligue 2. Lors de cette victoire, Adrien Hunou a pris le relais d’un Famara Diedhiou un peu plus effacé qu’à l’accoutumée pour venir inscrire ses 5ème et 6ème buts de la saison, offrant ainsi la victoire aux siens. Si Diedhiou et ses 20 buts est clairement la grosse plus-value de cette équipe, il ne faut pas omettre le gros abattage du jeune milieu de terrain prêté par le Stade Rennais. Outre ses 6 buts, total très honnête pour un milieu de terrain, c’est surtout dans la construction du jeu qu’il est devenu l’un des hommes de base du système de Diacre. Doté d’une excellente vision du jeu et d’un gros volume de jeu, le Français est en train de passer un palier cette année en Auvergne, ce qui pourrait peut-être lui permettre de se frayer un chemin jusqu’à l’équipe première au Roazhon Park.

Pour le déplacement en Artois, Corinne Diacre pourrait aligner un 4-2-3-1 au sein duquel Hunou se trouverait dans la position du récupérateur et premier relanceur. Dans les buts, Jeannin devrait officier, alors qu’en défense centrale Laporte et Salze devraient être associés. Sur le côté droit Rivieyran pourrait être aligné, tout comme Djellabi sur le côté gauche. A la récupération, c’est donc une paire Hunou – Ekobo qui devrait se dessiner, laissant Boulaya en meneur de jeu. Devant, l’inévitable Diedhiou devrait officier, accompagné sur sa gauche par Laborde et sur sa droite par le très intéressant Dugimont.

 

Côté Lensois :

Malgré les deux points abandonnés sur le terrain de Laval vendredi dernier, les Lensois ont tout de même réalisé une assez bonne opération, Metz et le Red Star ayant perdu. Du coup, à 9 journées du verdict, le Racing se retrouve en embuscade, à seulement 4 petits points du troisième, dans une bataille à 5 pour une seule et unique place vers la terre promise. Alors que les Sang et Or auraient pu et auraient dû tuer le match en première mi-temps après l’ouverture du score du Danois Patrick Olsen, ceux-ci ont tenté de gérer et ont fini par craquer. Face à Clermont, véritable char d’assaut avec 45 buts inscrits et la 3e meilleure attaque du championnat, les Lensois devront verrouiller leur défense dès les premières minutes de jeu s’ils veulent espérer quelque chose dans cette affiche.

Jonathan Nanizayamo RC Lens 04Pour ce match, le Racing Club de Lens enregistre le retour de Jonathan Nanizayamo. Footballeur singulier au parcours réellement atypique, le puissant attaquant Lensois est attendu comme le messie depuis quelques semaines. Auteur de 3 buts en 7 titularisations et quelques bouts de match, Colossus était sur le flanc depuis fin novembre et une cheville en vrac. Mais au final, sa cheville ne lui sert pas des masses, lui qui évolue 89 minutes sur 90 dos au but à distiller les ballons de la tête vers ses ailiers ou ses relayeurs. Auteur de deux buts de la tête et d’un autre du pied, le jeune attaquant de 24 ans est surtout attendu pour faire souffler une attaque au bout du rouleau et au final venir offrir une solution supplémentaire au coach Kombouaré. Certes, sa technique est limitée et il n’aura jamais le rendement de Lewandowski, mais sa réelle envie de travailler pour l’équipe et son poids sur les défenses peuvent être un véritable plus en cette fin de saison où les organismes commencent à puiser dans les réserves. A lui de montrer qu’il peut apporter quelque chose au Racing sur ces 9 derniers matchs.

Pour ce match, après plus de 3 mois sans compétition, peu de chance que Nani’ soit titularisé en pointe du 4-3-3 déployé par Antoine Kombouaré. Pour ce match, le technicien artésien devrait conforter Vachoux dans les cages, auteur de plusieurs bonnes prestations. En défense, Ikoko et Lala devraient occuper respectivement le côté droit et gauche du quatuor, alors que dans l’axe Abdoul Ba pourrait faire sa rentrée aux côtés de Cvetinovic, en lieu et place de Landre. Au milieu, Gbamin bien marketé par son coach en conférence presse cette semaine, devrait évoluer en sentinelle derrière Bourigeaud et Olsen titularisé en lieu et place de Cyprien out pour ce match. Devant, Autret et Chavarria ne devraient pas délaisser leurs ailes, alors que Banza devrait débuter le match, avant de devoir certainement laisser sa place au revenant Nanizayamo.

 

La rencontre :

Le match aller avait été l’un des plus agréables à suivre cette saison : 4 buts, deux cartons rouges et quatre cartons jaunes, mais surtout une belle opposition de style. Lensois et Clermontois avaient partagé équitablement les points au terme d’une belle opposition. A 9 rencontres du terme, les Clermontois qui n’ont jamais gagné à Lens, ne viendront pas en Artois pour jouer à la Belotte ! Le CF63 qui n’a réalisé que 8 clean-sheets, encaissant la bagatelle de 42 buts dont un cinglant 6-2 sur le terrain de Nîmes, se présentera à Bollaert-Delelis avec de sacrés arguments offensifs, mais avec une défense extrêmement friable. Au Racing d’être très solide dès le début de la rencontre. Il n’y a pas de secret, si les Sang et Or se montrent costauds et solidaires, ils auront les opportunités pour scorer !

 

Les compositions probables :

RC Lens : Vachoux – Ikoko, Cvetinovic, Ba, Lala – Olsen, Gbamin, Bourigeaud – Chavarria, Banza, Autret
Remplaçants : Delle, Scaramozzino, Landre, Madiani ou Nomenjanahary, Nanizayamo

Clermont : Jeannin - Rivieyran, Laporte, Salze, Djellabi - Hunou, Ekobo - Dugimont, Boulaya, Laborde - Diedhiou
Remplaçants : Caillard, Bockhorni, Martin, Reale, Jobello.

 

Racing Club de Lens – Clermont Foot 63

30e journée du Championnat de France de Ligue 2
Vendredi 11 mars 2016, 20h00 – Stade Bollaert-Delelis
Arbitre : Alexandre Castro

A suivre en live-radio intégral sur MadeInLens.com, 100 % passion !

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.