updated 11/12/2016 17:00

RC Lens - Évian TG FC : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 28e journée de Ligue 2, le RC Lens recevait Évian et s'est imposé (1-0) sur un but en début de match de Dème N'Diaye.

Au classement, le Racing reste 7e avec 44 points, 5 unités en dessous du podium occupé par Dijon, Nancy et le Red Star.

Ce mercredi (l'article était prévu ce mardi soir, mais a été reporté à ce mercredi midi en raison de l'actualité chargée), ce sont Thomas Vandaële et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Évianais.

Jérémy Vachoux :

- Note de Thomas Vandaële : 7/10

Il est présent notre Manuel Neuer des briques rouges ! C'est également dans ce genre de match qu'on peut mesurer la qualité d'un gardien. Très présent pour replacer sa défense, même lors des  périodes de domination Lensoise durant lesquelles il n'a pas été sollicité, il a su garder la tête froide pour intervenir sereinement sur les rares incursions de l'ETG. La note peut paraître élevée, mais après tout, il a fait le job et il rassure son équipe, c'est du tout bon.
- Note de Christopher : 6,5/10
Une rencontre encore une fois réussie pour le jeune portier lensois. Plusieurs arrêts déterminants dont le dernier dans les arrêts de jeu où il capte parfaitement une frappe puissante juste devant sa ligne.
Jordan Ikoko :
- Note de Thomas Vandaële : 7/10
Gros match du latéral prêté par le PSG. Omniprésent sur son côté, il a été solide derrière, ne laissant que très peu d'espace à son vis-à-vis, mais a surtout constamment tenté d'apporter le surnombre devant. Sa pointe de vitesse ne fait pas pécher son endurance, il peut donc enchaîner les aller-retours easy !
- Note de Christopher : 6/10
Jordan Ikoko poursuit sa belle saison. Une omniprésence offensive lors de cette rencontre, il est vrai bien aidé par des adversaires trop timides. Son coffre et sa vitesse ont encore été utiles hier.
Loïck Landre :
- Note de Thomas Vandaële : 6,5/10
Ne serait-ce pas son premier bon match de l'année ?! Ce n'est peut-être pas le premier, mais on n'en est pas loin. Hier, il a été solide, présent sur le bonhomme, précis dans ses interceptions... Bref, très solide. Seul bémol, ses relances un peu foireuses. Ahmed Kantari a laissé sa trace à Bollaert, apparemment Loïck Landre a été touché.
- Note de Christopher : 7,5/10
Quelques hésitations en première période mais ensuite quel gros match du défenseur central ! Son meilleur cette saison. Ses anticipations ont toujours fonctionné et sa puissance fut impressionnante dans les duels.
Dusan Cvetinovic :
- Note de Thomas Vandaële : 6,5/10
Un gros match du Serbe que l'on attendait de retour dans l'axe. Ce qui est plaisant avec ce joueur, c'est sa régularité dans l'implication. Du coup d'envoi au coup de sifflet final, il ne triche pas dans l'intensité et dans les efforts. Très dur sur l'homme, il a rendu une copie très propre hier soir. Mais, comme pour son compère de l'axe, seules les relances ont manqué.
- Note de Christopher : 6/10 
Quel engagement du défenseur serbe ! Il ne lâche jamais rien et il s'engage sur chaque duel comme si sa vie en dépendait (j'exagère un peu...). Quelques bémols tout de même, sa technique limitée et ses relances foireuses. Il le sait d'ailleurs et joue très souvent latéralement.
Kenny Lala :
 - Note de Thomas Vandaële : 6,5/10
Egalement omniprésent sur son côté, le latéral inversé a réalisé un match à la hauteur des attentes qui pésent sur un latéral Sang & Or, jurisprudence Sikora oblige. Moins en vue offensivement qu'Ikoko, il a tout de même tenté quelques percées, combinant assez bien avec Autret. Encourageant !
- Note de Christopher : 6/10
Belle présence offensive hier de l'ancien Valenciennois qui a certainement lui aussi profité de la faiblesse de ses adversaires du soir.
Jean-Philippe Gbamin :
- Note de Thomas Vandaële : 6,5/10Jean Philippe Gbamin RC Lens 02
 Un match de patron à la récupération. On le sent définitivement plus à l'aise dans ce rôle que lorsqu'il est aligné dans l'axe de la défense. Sa vitesse permet également de ressortir le ballon rapidement et proprement en contre-attaque. Il a une grande influence sur le jeu du Racing quand il est positionné de la sorte.
- Note de Christopher : 8/10
Énorme match de Jean-Philippe Gbamin ! Son activité, sa vitesse et sa puissance furent impressionnantes hier. Il récupère un nombre incalculable de ballons qu'il remonte lui-même. Il a percé le rideau savoyard à de nombreuses reprises, pêchant seulement dans la dernière passe.
 
Wylan Cyprien :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Un bon match du relayeur Lensois. Une nouvelle fois, il a apporté de l'intensité dans le jeu court du Racing, mais a pèché par manque de précision. Certes, il est l'un des seuls à avoir le courage et le talent pour allumer de loin, mais quand tu tentes 73 249 frappes qui partent tour à tour en Tranin ou en Delacourt, il est peut-être temps de changer de choix dans le dernier geste. Mais, globalement un bon match.
- Note de Christopher : 7/10
Wylan Cyprien éclate vraiment cette saison. Son activité fait de lui l'un des maillons forts de l'effectif nordiste. Sa technique l'aide à se sortir de situations compliquées mais aussi à orienter correctement le jeu. Dommage qu'il connaîsse autant de déchet devant le but ou dans la dernière passe.
Benjamin Bourigeaud :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Certainement le plus discret des Sang & Or sur le pré. Assez présent à la récupération, il n'a pas trop su se porter vers l'avant, du coup il n'a pas eu l'influence qu'on attend de lui sur les phases offensives. On attend bien plus du Calaisien qui n'a pas démérité, mais qui n'a pas beaucoup tenté...
- Note de Christopher : 5,5/10
Match globalement décevant pour Benjamin Bourigeaud. Non pas qu'il fut mauvais mais bien en-dessous de ce qu'il est capable de faire. Bien plus discret qu'à l'accoutumée, moins influent et donc moins utile.
Pablo Chavarria :
- Note de Thomas Vandaële : 5,5/10
Ce n'est pas son meilleur match sous le maillot Artésien, mais en soit l'Argentin a su faire le job en apportant à plusieurs reprises le danger dans la surface adverse. Le hic, son gros gros gros manque de précision dans le dernier geste ! Sorti au profit d'Aristote Madiani, qui n'a pas eu beaucoup de temps pour se mettre dedans.
- Note de Christopher : 5,5/10 
Lui aussi fut trop discret hier. Sa combativité n'a pas masqué ses erreurs techniques dans la passe notamment alors qu'il aurait pu s'avérer décisif dans l'avant-dernier geste.
Mathias Autret RC Lens 06Mathias Autret :
- Note de Thomas Vandaële : 7,5/10
Enfin ! S'il n'a pas cassé les reins de ses adversaires, le Breton a retrouvé l'influence qui était la sienne sur le jeu du Racing ! Il a débuté à gauche, mais s'est vite retrouvé à squatter l'axe du système de jeu Lensois en guise de 10, d'où il a délivré un merveilleux caviar pour Déme N'Diaye dès la 10ème minute de jeu. Un vrai bon match ! Remplacé par Patrick Olsen pour la toute fin de match, juste histoire de toucher la prime de match quoi.
- Note de Christopher : 7/10
Replacé au poste de meneur de jeu, Mathias Autret retrouve le niveau qui était le sien fin 2015. Sa vivacité a fait merveille, notamment en première période. Le but marqué en est la preuve, il se débarasse avec une facilité déconcertante de ses adversaires et sert parfaitement Dème N'Diaye grâce à sa vision du jeu et à sa qualité de passes. On le retrouve le Breton et ça fait du bien !
Dème N'Diaye :
- Note de Thomas Vandaële : 7/10
Dieu Dème est de retour !!! Qui aurait pu croire que l'attaquant Sénégalais saurait se montrer si précis ? Et bien, placé en 9 en début de match, il a su faire taire les mauvaises langues (dont la mienne) qui se demandaient ce que AK a vait encore parié pour oser le mettre en pointe. Il a scoré d'entrée, mais a pas mal croqué par la suite. Au final, il a fait le taf et c'est tout ce qu'on lui demande ! Remplacé par Simon Banza qui a bien aidé à garder le ballon devant en fin de match, ce qui est tout de même plus le rôle d'un gamin de 19 ans !
- Note de Christopher : 6,5/10
Dème N'Diaye is back ! Placé en pointe il a su dès sa première occasion marquer un très joli but, tout en maîtrise en dribblant Benjamin Leroy avant de pousser le ballon dans le but vide. Quelques erreurs techniques par la suite mais son envie et sa combativité ont fait plaisir à voir, il pourrait s'avérer utile lors de cette fin de saison.
Le coaching d'Antoine Kombouaré :
- Note de Thomas Vandaële : 7/10
 Il a fait des choix et ceux-ci ont payé. En choisissant de conforter Vachoux dans le 11 de départ, de relancer Landre, mais surtout de faire souffler Banza une nouvelle fois en laissant N'Diaye en pointe, il a apporté de la cohésion à son 11. On se demandait pourquoi il cramait Autret de la sorte et on se rend maintenant compte qu'il avait juste besoin d'enchaîner pour retrouver de la confiance et que celle-ci ne lui serait pas venue d'un voyage sur le banc. Seul point noir, face au match en demi-teinte de Bourigeaud, pourquoi n'avoir pas lancé Olsen plus tôt ?
- Note de Christopher : 7/10
Des choix qui ont payé, notamment la titularisation de Dème N'Diaye ou le repositionnement en meneur de jeu de Mathias Autret, les deux joueurs ont été décisifs. Loïck Landre a justifié lui aussi la confiance placé en lui. Dommage de ne pas avoir fait rentrer Patrick Olsen plus tôt en lieu et place de Benjamin Bourigeaud qui n'a pas été à son avantage hier.
La prestation d'Évian TG FC :
- L'avis de Thomas Vandaële :
Ce n'est franchement pas terrible... Et on n'imagine pas comment les Haut-Savoyards s'en sortiront quand Barbosa raccrochera définitivement les crampons, tant il garde une influence sur le jeu des Roses. A court terme, j'ai peur qu'une descente en entraîne une autre pour l'ETG tant cette équipe ne montre absolument rien ! Contrairement à VA qui a su saisir sa chance face au RCL sans être flamboyant, l'ETG n'a jamais se montrer intéressant ou dangereux. Attention, ça se rapproche derrière !
- L'avis de Christopher :
Qu'elle est faible cette équipe savoyarde ! Quelques joueurs puent le foot, comme Yeltsin Tejeda ou Gustavo Campanharo. Sinon c'est assez moyen tout autour, voire pire derrière. En seconde période les Évianais ont juste profité du fait que les Sang et Or tentaient de gérer, chose qu'ils ne savent pas faire. Mais même bien aidés, les Roses n'ont jamais réussi à inquiéter réellement Jérémy Vachoux.
Image : LogoGraphik

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.