updated 07/12/2016 15:17

En plein dans le MiL : quels renforts au mercato d'hiver pour le RC Lens ?

MadeInLens en plein dans le mil 02Jusqu'à la fin de l'année civile, l'équipe de MadeInLens vous propose de se projeter sur la deuxième partie de saison du RC Lens. Ce mardi, pour le deuxième numéro, nous analysons les besoins du RC Lens en matière de recrutement. 

Après une année marquée par une interdiction de recrutement, le RC Lens s'est montré particulièrement actif sur le marché des transferts, l'été dernier. Si les recrutements de Joris Delle, Kenny Lala ou encore Mathias Autret s'avèrent être des réussites. Les dirigeants lensois se sont trompés à des postes clés. Guirane N'Daw, Christian Bekamenga ou encore Stéphane Besle, qui devaient apporter expérience et confiance à un jeune groupe, demeurent à ce jour des erreurs de recrutement. Pour corriger le tir, le RC Lens peut encore miser sur le mercato hivernal. Cependant, les opportunités sont rares et les moyens financiers assez limités. Pour autant, il est l'heure de dresser les profils-types des joueurs qui pourraient venir apporter un plus à l’effectif lensois. 

C'est Thomas V et Romain Pechon, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leur avis sur cet épineux sujet. 

L'avis de Thomas V : 

Qu'on se le dise, c'est un second championnat qui démarre en janvier dans une Ligue 2 très serrée. Qu'on se le dise également, Lens aura besoin de recruter pour étoffer son effectif, pour confirmer les efforts aperçus dans le jeu en fin d'année et surtout pour palier à toutes les éventuelles blessures hivernales. Et qu'on se le dise pour finir, c'est la gestion du recrutement de cette fin d'année qui définira les objectifs du Racing pour la fin de saison : maintien, ventre mou, top 5 ou même peut-être montée ?

A mon humble avis, si un poste ne nécessite aucun réajustement, c'est bien le poste de gardien. Joris Delle a eu des coups de moins bien, mais a plusieurs fois montré que son niveau était très suffisant pour la Ligue 2. Certes, il n'a pas le niveau de notre regretté Alphonse Areola, mais c'est tout de même plus sûr que Riou ou Atrous... Derrière lui, l'intérimaire Valentin Belon a assuré sur 2 de ses 3 matchs en tant que titulaire et continue d'engranger du temps de jeu en CFA. Donc, pas de besoin à ce poste.

En défense centrale, bien qu'un départ de Loïck Landre soit quasiment acté, le recrutement d'un défenseur central ne me semble pas nécessaire. Abdoul Ba et Jean-Philippe Gbamin ayant les faveurs d'Antoine Kombouaré pour le moment, ils peuvent être facilement remplacés par Dusan Cvetinovic, intéressant lorsqu'il n'était pas blessé, ou encore Stéphane Besle qui est à créditer d'un super état d'esprit qui pourrait faire du bien dans des moments critiques. Sur le côté droit, il y a également trois prétendants costauds au poste avec dans l'ordre Ikoko, Moore, mais aussi Lala lorsqu'il ne remplace pas à gauche. A gauche justement, c'est là où le bas blesse. Scaramozzino se montrant trop juste, il est constamment remplacé par le droitier Lala. En cas de pépin physique de l'ancien Valenciennois, le côté gauche Lensois deviendrait très vite le talon d'achille de Kombouaré.

Au milieu de terrain, N'Daw devrait vite faire ses valises mais ne devrait pas être remplacé numériquement dans l'effectif Artésien. En effet, entre Valdivia enfin efficace au poste de sentinelle, Gbamin dont c'est le poste idéal à mon avis, et Moore, les solutions existent pour le coach Kanak. Le poste de sentinelle ayant des prétendants, c'est également le cas pour les deux postes de relayeurs. Cyprien et Bourigeaud ayant une longueur d'avance dans l'esprit de Kombouaré, ils peuvent être remplacé en premier lieu par le magicien Danois Olsen, mais aussi par Moore, Valdivia, Gbamin ou même Lalaïna, tous capables de dépanner (sans plus quand même) à ce poste. Dans ce climat d'austérité, je pense que le milieu de terrain ne nécessite aucune dépense.

Devant, Bekamenga presque parti, Nanizayamo est trop juste pour assumer seul toute une saison malgré un état d'esprit irréprochable et une véritable envie sur le terrain. Lens va donc devoir flairer la vraie bonne affaire au poste de 9. J'entends déjà beaucoup de monde expliquer que Banza est peut-être la solution, mais personellement j'espère très sincérement que Kombouaré ne va pas nous le cramer à la Madiani. Ce dernier sortant d'une saison trop dure pour un jeune talent, il n'a jamais réussi à confirmer les éclairs entrevus en Ligue 1 la saison passée. Banza doit donc continuer à prendre du temps de jeu par-ci par-là, sans trop de pression sur les épaules. Lens doit donc trouver un numéro 9, un vrai 9, ni un pivot, ni un tout droit, mais un buteur ! Le souci, c'est que ces vrais buteurs sont rares et chers. Il faudra donc pour les Lensois compter sur un prêt d'un jeune en recherche de temps de jeu. 
Concernant les ailes, je pense que Lens reste Autret-dépendant, malgré le bon match face à Bourg-en-Bresse Péronnas qui ne doit pas venir biaiser notre jugement. Hormis ce dernier match, Lens n'a jamais su faire sans son ailier de poche. Mais, pour autant je ne pense pas qu'un ailier supplémentaire soit une nécessité, notamment avec le peu de marge de manoeuvre dont le Racing dispose. Je préfère compter sur un Chavarria qui semble retrouver un niveau correct, ou sur un Lalaina que l'on espère voir plus régulier. Côté remplaçants, les Sang & Or disposent d'un N'diaye intéressant quand il rentre, mais aussi d'un Madiani qui espère avoir de nouveau la chance de montrer son talent.

En conclusion, face à une marge de manoeuvre limitée, Lens doit cibler deux postes prioritaires : un véritable avant-centre et un latéral gauche. A la fois pour se montrer solide derrière et dangereux devant, Lens devra flairer les bonnes affaires. Eventuellement, le Racing pourrait (comme on l'entend depuis plusieurs jours) compter sur un jeune ailier pour dynamiser le côté droit, mais ce ne serait pour moi que du bonus après avoir recruté un DG et un BU. 

L'avis de Romain Pechon :

De l'avis de tous, le RC Lens a besoin de recruter. Antoine Kombouaré a affirmé sa volonté de voir un nouvel attaquant venir garnir son effectif. Pour autant, ce n'est pas le seul poste où le club artésien a besoin de renfort. Aussi bien qualitativement que quantitativement, le RC Lens aurait besoin de trois à quatre joueurs afin de se renforcer lors du mercato hivernal. Si bien que les postes à cibler font consensus.

Dans le secteur défensif, l'apport d'un nouveau latéral gauche, spécialiste du poste, serait intéressant. Après l'échec du recrutement d'Anthony Scaramozzino, Kenny Lala a assuré l'intérim avec une certaine réussite. Si le Racing a la possibilité de se séparer de l'ancien joueur de l'Omonia Nicosie, l'arrivée d'un nouveau latéral gauche serait une réelle plus-value. En effet, sur le plan offensif, l'apport de Kenny Lala reste assez marginal. Sa nécessité à se remettre sur son pied droit pour centrer freine les offensives lensoises sur le flanc gauche. 

Au milieu de terrain, le trio Valdivia-Cyprien-Bourigeaud semble se détacher. Hormis départ d'un de ses trois joueurs, le RC Lens peut miser sur la stabilité dans ce secteur de jeu. Qui plus est quand les solutions de repli ne manquent pas. De Patrick Olsen à Jean-Philippe Gbamin en passant par Taylor Moore, l'effectif est suffisamment armé pour affronter la deuxièe partie de saison. Un départ de Guirane N'Daw pourrait être compensé en interne.  

C'est sur le plan offensif que le mercato lensois doit être animé. Avec seulement 19 buts inscrits en autant de journées, le rendement de l'attaque est insuffisant. Au-delà de l'arrivée d'un nouveau buteur, le RC Lens a également besoin de renfort sur les ailes. Hormis Mathias Autret, aucun joueur n'a réellement su s'imposer. Lalaïna Nomenjanahary a soufflé le chaud et le froid. Dème N'Diaye demeure trop irrégulier tandis que Aristote Madiani est bien trop prévisible. Quant à Pablo Chavarria, son dernier match contre Bourg-en-Bresse ne doit pas suffire pour faire oublier son rendement en demi-teinte à ce poste. 

En résumé, un mercato idéal pour le RC Lens rimerait avec l'arrivée de trois nouveaux éléments, un latéral gauche, un ailier polyvalent et un attaquant de pointe. Mais le club artésien a-t-il les moyens pour assouvir ses ambitions ? Réponse début janvier. 

Commentaires (1)

  • Tailor MOORE se morfond en cfa .Je ne comprend pas Kombuaré qui s obstine à ne pas le faire jouer en équipe première .Il va nous claquer dans les mains et nous aurons perdu un des meilleurs joueurs de Lens
    Antoine ,fais un effort et mets un mouchoir sur ta susceptibilité.

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.