updated 06/12/2016 12:56

RC Lens - Niort : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 15e journée de Ligue 2, le RC Lens recevait Niort et a concédé un match nul frustrant, sur la lignée de nombreux matchs nuls des Sang et Or cette saison.

Au classement, le Racing Club de Lens pointe à la 12e place.

Ce jeudi matin, ce sont Samuel et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Niortais.

Joris Delle :

- Note de Samuel : 4/10
Très peu sollicité et souvent abandonné par sa défense, il est difficile de lui reprocher grand chose mais il ne semble toutefois pas vraiment serein.
- Note de Romain: 4/10
Un nouveau but encaissé suite à un coup franc mal négocié par sa défense. Pour le reste, il n'a pas fait preuve d'une extrême sérénité. Pour le peu qu'il a eu à faire, il s'est toujours retrouvé en difficulté. On attend mieux. 
 
Jordan Ikoko :
- Note de Samuel : 3,5/10
Comme l'ensemble de l'équipe lensoise et particulièrement la défense, il a été très médiocre avant la pause. Du mieux en seconde période avec un apport offensif un peu plus intéressant.
- Note de Romain : 3/10
Une première période catastrophique. Particulièrement en difficulté sur le terrain gras de Bollaert, il a multiplié les approximations techniques. Du mieux au retour des vestiaires, mais bien loin du niveau affiché par Moore. 
 
Loïck Landre :
- Note de Samuel : 3/10
Manque d'agressivité, mauvaises relances, le stoppeur lensois a livré une prestation très insuffisante voire même dangereuse.
- Note de Romain: 3,5/10
Un fantôme. Le stoppeur lensois est l'ombre de lui-même depuis le début de saison. Il anticipe mal, multiplie les fautes bêtes et inutiles, le tout avec une qualité de relance indigne d'un joueur de son rang. A-t-il encore la tête à Lens ? Pas vraiment. 
 
Stéphane Besle :
- Note de Samuel : 3,5/10
Fébrile en première période, il s'est repris en seconde ou a tout du mois montré un peu plus d'agressivité qui a permis de stopper les rares offensives niortaises.
- Note de Romain : 3/10 
Après un début de saison satisfaisant, Besle enchaîne les matchs plus mauvais les uns que les autres. Contre Niort, il a fait preuve d'une fébrilité extrême, à l'instar de cette passe en retrait en direction de Delle. Le pire est que l'opposition était faible, très faible.  
 
Anthony Scaramozzino :
- Note de Samuel : 3/10
A la peine en première période, il a mieux combiner sur son côté gauche en deuxième. Sans plus.
- Note de Romain: 2/10
Au milieu de ce naufrage technique, il a touché le fond. Jamais dans le bon tempo, il n'a pas réussi à profiter des bonnes combinaisons entre Bourigeaud et Autret, afin de se mettre en évidence sur le plan offensif. Défensivement, il a offert des boulevards à son adversaire direct. Il a défendu en reculant, voire en se retournant. Le néant total. 
 
Jean-Philippe Gbamin :
- Note de Samuel : 4/10
Intéressant dans ce milieu à 3 made in La Gaillette mais ses hésitations et son jeu vers l'arrière n'aide pas l'animation du jeu lensois. 
- Note de Romain : 4,5/10
Il a frôlé la moyenne, mais sa fin de rencontre poussive plaide en sa défaveur. Confirmé comme titulaire devant la défense, il a plutôt fait le taf, malgré quelques approximations qui auraient pu coûter cher. C'est mieux que N'Daw, même si on attend de lui plus de prises d'initiatives. Pour le moment, il ralentit trop le jeu de son équipe et ne prend pas assez de risque. Remplacé par Patrick Olsen qui n'a pas eu le temps nécessaire pour se mettre en évidence. 
 
Wylan Cyprien :
- Note de Samuel : 4/10
Comme son comparse, il a un positionnement intéressant dans ce milieu lensois. Mais ses passes arrivent rarement à destination et c'est vraiment dommageable à ce poste. 
- Note de Romain : 4,5/10
A l'instar de Gbamin, il a soufflé le chaud et le froid. Fautif sur le coup franc qui amène le but niortais, il a cependant tenté de sonner la révolte en première mi-temps. Quelques éclairs et exploits techniques, mais qui n'ont jamais débouché sur une action collective. Il a progressivement disparu après l'heure de jeu. 
 
Benjamin Bourigeaud :
- Note de Samuel : 5/10
Dans ce trio, il a progressivement pris le dessus. Il s'est beaucoup dépenser surtout en deuxième période. Souvent disponible pour ses partenaires, il semble être un des seuls à pouvoir organiser le jeu lensois. Récompensé par le but égalisateur. 
- Note de Romain : 5,5/10
Volontaire. Comme toujours, il s'est demené aux quatre coins du terrain. Si son professionnalisme est parfois remis en cause, on ne peut jamais le taxer de ne pas faire les efforts sur le terrain. Il a été l'un des seuls à surnager en première mi-temps. Puis, justement récompensé par son but égalisateur au retour des vestiaires. Il retrouve progressivement le rythme et semble plus que jamais sur la pente ascendante. Un des rares motifs de satisfaction de ce match. 
 
Mathias Autret RC Lens 04Mathias Autret :
- Note de Samuel : 5,5/10
Très (trop) discret en première période, il a montré toute sa classe au retour des vestiaires. Par sa technique, il est capable d'apporter le danger dans le bloc adverse. Dommage qu'ils soient si rares dans ce cas dans l'effectif lensois. 

Un milieu avec Bourigeaud et Olsen pourrait amener un peu plus de maîtrise.

- Note de Romain : 6/10
C'est clairement le boss. Sans lui, Lens serait sans doute dans la zone rouge. Sa justesse technique et son intelligence collective dénotent dans une équipe autant en difficulté. Il a livré une excellente deuxième période qui aurait mérité un but ou une passe décisive. Son entente avec Bourigeaud est prometteuse. Ce duo peut changer le visage du RC Lens. 
 
 
Aristote Madiani :
- Note de Samuel : 3/10
Il n'a que sa vitesse pour lui. Ses qualités techniques (et sa paire de crampons) ne lui ont pas permis de créer le danger. 
- Note de Romain : 3/10
Titulaire surprise, il a profité du forfait de dernière minute de Pablo Chavarria pour prendre place dans le onze de départ. Malheureusement pour lui, il n'a pas saisi sa chance. Invisible pendant près d'une heure, il s'est remué par la suite, mais sans jamais parvenir à créer le danger. Bien trop tendre et stéréotypé à ce niveau. Il a encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir compter sur lui. Remplacé par N'Diaye, auteur d'une entrée assez neutre. 
 
Jonathan Nanizayamo :
- Note de Samuel : 4/10
Il se démène sur le front de l'attaque. S'il n'a pas été capable de se créer de véritables occasions, il sert de point d'appui à ses partenaires. 
- Note de Romain : 2,5/10
Je me répète chaque semaine, mais c'est une anomalie de voir Nanizayamo évoluer au niveau professionnel. Son déficit technique est bien trop important. Sa seule utilité demeure celle d'un joueur évoluant en pivot. Hier, il a constamment était cherché dans les pieds ou en profondeur. Utilisé à contre-courant, il devient même un handicap pour son équipe. Titulaire par défaut. Remplacé par Simon Banza qui s'est mis en évidence durant le quart d'heure de jeu qui lui a été offert. 
 
Le coaching d'Antoine Kombouaré :
- Note de Samuel : 4/10
S'il avait d'autres choix, le milieu Bourigeaud-Cyprien-Gbamin pourrait être une bonne trouvaille dans le contexte actuel. Personnellement, je suis un peu déçu de ne pas voir Olsen titulaire. Associé à Bourigeaud et Autret, il pourrait amener la touche technique qui manque aux Lensois. Ensuite, pas grand chose à dire : Nanizayamo fait figure de meilleure solution au poste d'attaquant, l'absence de NDaw semble une évidence, les titularisations de Madiani et Scaramozzino peuvent prêter à discussion. 
- Note de Romain : 3/10
Si son message ne passe plus auprès de son groupe, il en est de même à propos de ses compositions. Titularisé Scaramozzino, hors du groupe à l'origine, aux dépens de Taylor Moore est assez incompréhensible. La problématique est identique à propos de la non-titularisation de Dème N'Diaye. Pour le reste, il ronronne dans son 433, bien réconfortant dans le contexte actuel. Son coaching en cours de match est toujours aussi prévisible et peu déterminant sur l'issue de la rencontre. Il est fatigué, et il commence aussi à nous fatiguer. 
 
La prestation des Chamois Niortais :
- L'avis de Samuel :
Le but marqué rapidement leur a permis de gérer la situation en défendant et en obtenant le résultat recherché. Une équipe de bas de tableau sans grande imagination ni grande âme. La saison risque d'être longue et douloureuse ... 
- L'avis de Romain :
Elle est loin l'équipe de Niort qui jouait la montée en L1. Les Chamois se sont contentés de défendre leur but d'avance, sans jamais tenter de secouer une équipe lensoise qui n'était pas dans un bon soir. Le jeu collectif est inexistant, c'est bien simple, hormis Sans en défense et Rocheteau devant, la plupart ont tout juste le niveau National. La chance de Lens de se maintenir cette saison est sans doute là. Profiter d'adversaires encore plus faible que lui. 
Image : LogoGraphik

Commentaires (1)

  • Je trouve les commentaires de Romain sur Nani, Scara et Kombouaré complétement disproportionnés !!!!

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.