updated 09/12/2016 16:16

Brest - RC Lens : Une défaite cruelle pour des Lensois séduisants

Stade Brestois RC Lens defaiteCe lundi soir, pour le compte de la sixième journée du championnat de France de Ligue 2, le Racing Club de Lens se déplaçait à Brest pour tenter de se relancer. Et malgré un très bon match riche en occasions et en intensité, c'est Brest qui engrange les trois points et qui enfonce encore un peu plus les lensois au classement (2-1).

Malgré le premier but de Jonathan Nanizayamo sous ses nouvelles couleurs, les Lensois se sont montrés trop naïfs en défense et se sont fait avoir par le réalisme brestois.

Stade Brestois : Hartock - Belaud, Brillault, Falette, Keita (Lorenzi 71e)- Battocchio, Sankoh, Grougi - Koubemba, Platje (Alphonse 63e), Cuvillier
Remplaçants : J-A. Fanchone, Ranneaud, Pelé.
RC Lens : Delle - Lala, Landre, Besle, Ikoko - Olsen (N'Diaye 75e), Valdivia (Bourigeaud 83e), Cyprien - Chavarria, Nanizayamo (Bekamenga 75e), Autret.
Remplaçants : Vachoux, Cvetinovic.

 

Les premières minutes du match montrent que le stage sur la côte d'Opale a fait du bien aux Sang et Or, qui montrent de belles choses et qui se trouvent enfin sur la pelouse. N'Daw mis à l'écart par Antoine Kombouaré, on sent même le milieu de terrain plus serein et moins perdu. Brest a du mal à sortir de son camp et Lens commence à se créer des occasions, notamment par l'intermédiaire de Patrick Olsen, qui tente une reprise de volée à l'entrée de la surface, qui passe de peu au-dessus du but d'Hartock (11e). Ce soir, l'entraîneur lensois avait décidé d'aligner Jonathan Nanizayamo à la pointe de l'attaque et il a pesé de tout son poids sur la défense brestoise, prenant de nombreux ballons de la tête et jouant parfaitement son rôle de pivot. Lens domine et va se créer une énorme occasion : Chavarria tente un lob sur Hartock, qui passe juste au-dessus (17e), une grosse occasion qui aurait pu connaître un meilleur sort et lancer la rencontre. Par la suite, Brest parvient à sortir de son camp et le match s'équilibre, même si les Lensois continuent à se créer des occasions qui ne font pas mouche, avec Autret ou Valdivia, qui se montre plus à son avantage que lors de ses derniers matchs.

Mais il était écrit que les Sang et Or ne marqueraient pas les premiers. A la 39e minute, Cuvilier tente un centre-tir que Koubemba reprend. Il trompe Joris Delle qui ne peut rien faire (1-0, 39e). Autret (41e) et Valdivia (42e) ont des situations chaudes mais, à la mi-temps, c'est Brest qui mène, presque contre le cours du jeu. Les Lensois ont montré de belles choses mais se font encore punir, comme souvent depuis le début de saison.

La seconde période est bien plus équilibrée, Brest parvient à contrer les attaques lensoises, qui commencent à reculer. Leur manque de réussite leur joue des tours et Brest sort de son camp et vient se créer de belles occasions, par Koubemba, encore lui, intenable ce soir. Mais la 54e minute est la minute de Jonathan Nanizayamo. A la réception d'un centre de Pierrick Valdivia, l'attaquant du RC Lens place une tête imparable dans le but d'Hartock (1-1, 54e). Premier but de la saison pour le nouvel attaquant des Sang et Or, récompensé de son très bon match. Les Lensois ont fait le plus dur en revenant au score, et repartent à l'assaut du but brestois. Une frappe terrible de Landre aux 35 mètres fait trembler le stade Francis Le Blé, mais Hartock reste solide sur sa ligne (60e). Les occasions s'enchaînent, mais Brest va une nouvelle fois se montrer réaliste, Koubemba est à la réception d'un super travail de Grougi, le ballon arrive sur Bartocchio qui trompe facilement Delle (2-1, 65e).

Les Sang et Or n'ont tenu le match nul que dix grosses minutes, et ont encore montré de grandes carences défensives. Pourtant ils ont bien plus frappé au but que les Brestois, mais le manque de réalisme est flagrant, la suite du match le prouve, les lensois ont beaucoup d'occasions, mais Hartock et la défense du Stade Brestois tiennent le choc et écoeurent les Sang et Or, qui s'acheminent vers une nouvelle défaite en championnat. Nanizayamo (68e), Autret (74e) et même Lorenzi (87e) auraient pu permettre aux Lensois d'arracher un match nul bon à prendre, mais ils repartent encore avec une défaite dans les valises.

Les Sang et Or ont montré de belles choses, de la solidarité, du beau jeu, ils ont eu beaucoup d'occasions, mais ont manqué de réalisme et de solidité défensive pour revenir avec au moins un point de ce déplacement à Brest. La défaite fait mal, mais est motif d'espoirs pour la suite, Lens est capable de belles choses, mais il faut continuer à travailler pour enfin espérer voir une victoire. Peut-être ce vendredi soir à Bollaert face à Tours ?

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.