updated 09/12/2016 16:16

William Rémy n'imaginait pas le crash du RC Lens avec Hafiz Mammadov

William Remy RC LensComme de nombreux supporters du RC Lens, William Rémy espérait bien que l'arrivée d'Hafiz Mammadov comme actionnaire majoritaire du club Sang et Or avec Gervais Martel à l'été 2013 permettrait au club d'aller mieux, mais pas d'aller dans le mur comme actuellement. Si l'ancien Lensois continue de suivre son club formateur, il reste surpris des problèmes extrasportifs actuels.

« Toujours, c'est mon club formateur. Quand cela passe à la télé, je regarde. La situation actuelle du club me fait chier. J'aimerais bien les voir en Ligue 1, que ce club brille. De l'extérieur, on ne sait pas trop ce qu'il se passe, c'est frustrant. Quand Mammadov est arrivé, je n'imaginais pas que Lens allait devenir comme le PSG mais j'imaginais quand même que le club aurait de bons moyens. Le voir là, alors qu'au départ on parlait de Ligue des champions, cela fait bizarre. »

Source : SoFoot

Commentaires (1)

  • Par contre Faroux l'avait imaginé puisqu'àl'époque il a déclaré à propos de l'arrivée du duo Martel-Mammadov "Le CANF a toujours parlé de pérennité, jamais d'éternité".
    En effet le retour d'un gestionnaire incapable au point d'avoir déjà mis le club en faillite un an auparavant, accompagné par un hypithétique mécène qui vous promet Ibrahimivitch et Falcao ... cela laissait aisément présager d'un nouvel enfumage auquel un certain nombre de supporters bien naïfs se sont comme d'habituide laissés prendre

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.