updated 07/12/2016 15:17

DNCG : le budget du RC Lens validé

DNCG LFPAuditionné mardi dernier par la DNCG, le RC Lens a vu son budget être validé par l'instance, après plusieurs jours d'attente et d'incertitude. Le club Sang et Or voit ses propositions être validées, tant au niveau de la masse salariale que du budget des transferts, ce qui devrait donner des marges de manoeuvres au prochain entraîneur du club lensois.

Dans son communiqué de presse, le Racing confirme également le départ d'Antoine Kombouaré vers Guingamp.

Le communiqué du RC Lens :

Le Racing Club de Lens prend acte de la décision d'Antoine Kombouaré de s'engager avec l'En Avant Guingamp, et donc de ne pas donner suite à la prolongation de contrat qui lui avait été proposée. Nous lui souhaitons toute la réussite dans cette nouvelle aventure, et nous le remercions pour le travail remarquable effectué sous les couleurs sang et or lors de ces trois dernières saisons.

Par ailleurs, c'est avec satisfaction que nous venons d’apprendre l’acceptation par la DNCG du budget proposé par le Racing Club de Lens, et ce dans son intégralité, tant en masse salariale qu'en matière d'indemnités de transfert. Les prochains jours seront donc bien sûr consacrés à la nomination d'un nouvel entraîneur pour notre équipe première.

Malgré de nombreuses incertitudes que nous évoquions ce lundi matin, la DNCG a donc validé le budget présenté par le club lensois. Pour le moment, pas plus de précision sur le budget présenté, ni sur la masse salariale allouée au RC Lens, même si le départ d'Antoine Kombouaré va libérer une marge de manoeuvre non-négligeable. Les documents fournis par le RC Lens et Solférino ont donc réussi à convaincre le gendarme financier de la légalité de la provenance des fonds injectés au sein du club artésien. Place à la campagne de recrutement et donc en premier lieu la quête d'un nouvel entraîneur.

Commentaires (1)

  • Budget accepté "tant en masse salariale qu'en matière d'indemnités de transfert".
    Tant mieux, mais des derniers chiffres publiés officellement il ressort que le RCL présente 36 millions de dépenses de fonctionnement dont 23 million de masse salariale pour seulement 16 millions de recettes. Le salaire de Kombouaré représentant moins de deux millions charges comprises, il reste donc 18 millions à trouver pour présenter un budget équilibré. Les 24 millions de Mammadov n'ayant pas suffit et Solférino n'en apportant que 5, la question est donc: quelles hypothétiques nouvelles recettes ont elles été trouvées ?

    Rappelons une nouvelle fois qu'en 2013-2014 la DNCG avait accepté un budget équilibré à 22 millions, alors qu'en réalité les recettes étaient de 16 millions pour 36 millions de dépenses. Seul richard Olivier avait dénoncé le système, il a été immédiatement démis de ses fonctions.

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.