updated 05/12/2016 05:34

Antoine Kombouaré : « Nous aurions pu jouer 3 ou 4 heures sans gagner »

Antoine Kombouare RC Lens 04Après la nouvelle défaite de son équipe face à Bourg-en-Bresse Péronnas, l'entraîneur lensois Antoine Kombouaré s'est montré très déçu du manque d'efficacité de ses attaquants, qui ont pu se créer beaucoup d'occasions mais qui n'ont pu inscrire un but qu'en toute fin de match.

L'entraîneur du RC Lens se dit déçu du résultat et de l'issue de la saison, mais ne veut pas accabler ses joueurs et cherchent des motifs de satisfaction malgré tout. Il a aussi eu quelques mots envers les supporters Sang et Or, absents ce soir au stade, le coach lensois s'est dit triste pour eux.

« Cette rencontre était à l’image d’une équipe pas efficace, ce n’est pas faute de bien faire les choses et surtout de se créer des occasions. J’avais le sentiment que nous n’allions jamais marquer. Nous n’avons personne pour la mettre au fond, il nous fallait un buteur. C’est comme ça, il faut accepter même si c’est dur. Il y a un bon groupe, de très bons jeunes, mais c’est difficile de supporter le poids de la pression de la montée. Ce sont nos dernières forces que l’on jette. Le premier but est entaché d’un hors-jeu… Mais nous ne pouvons pas refaire le match. Nous sommes déçus du résultat, même si nous cherchons des motifs de satisfaction dans le comportement et la révolte que nous avons pu avoir en fin de match. L’an prochain, il faudra mieux démarrer la saison. Nous avons gagné notre premier match lors de la 8ème journée ! Nous avons ramé, mais je suis fier de coacher cette équipe. Elle a de l’orgueil mais cela ne sourit pas. Contre le Paris FC, et même ce soir, nous aurions pu jouer trois ou quatre heures que nous n’aurions pas gagné. L’interdiction de déplacement des supporters ? C’est un crève-cœur. A ma connaissance, nous n’avons pas de supporters violents. Hormis les incidents qui ont eu lieu au Havre et pour lesquels ils ont déjà payé. Je suis triste pour eux. »

Source : voixdelain.fr

Commentaires (1)

  • Quand sa stratégie est de d'abord ne pas encaisser de buts, on ne se plaint pas de ne pas en marquer.
    Bekamenga est l'exemple type: 8 buts à Metz et ... un seul à Lens. Il faut être lucide, quand on, est incapable de fournir des ballon exploitables à un avant-centre, il ne sert à rien et c'est effectivement comme si on n'en avait pas. Alors quand en plus on fait des erreurs de casting du style Nanizayano, c'est le bouquet !

    Raccouci URL:
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.