updated 09/12/2016 16:16

Francis Gillot : « Reprendre, sanctionner un jeune, c'est normal, c'est pour son bien »

Francis Gillot RC Lens 02Passé par l'entraînement des jeunes de Sochaux à la fin des années 1990 aux professionnels depuis son aventure au RC Lens, Francis Gillot regrette l'évolue des mentalités vers un plus grand laxisme, notamment auprès des jeunes joueurs dont les codes et le respect des règles lui semblent plus lâches que par le passé.

- L'environnement devient pesant ?

« Les excuses, je n'ai pas envie de les entendre. Qu'un joueur arrive en retard alors qu'il a entraînement à 10 h... C'est pour ça que je me retrouve dans ce que dit Thierry Henry. Que tu sois à 9h dans le vestiaire, c'est le minimum qu'on peut attendre d'un pro. Certains arrivent à 9h29 et 45 secondes en pensant me baiser. Mais ce sont eux qu'ils trompent. Parce qu'ils ne progressent pas. Au lieu d'être là une heure avant pour faire de la muscu, des étirements. Si tu travailles une heure de plus que les autres, tu vas être meilleur. Certains ne le comprennent pas. »

- Quand les mentalités ont-elles changé ?

« Je l'ai senti au centre de formation de Sochaux. J'ai commencé en 1996, j'ai eu Meriem, Frau, Pedretti, une promo très professionnelle. Quatre-cinq ans après, dans les années 2000, ça n'était plus pareil. »

- À qui la faute, aux agents ?

« Je ne pense pas. C'est plus une question de société. Aujourd'hui, les parents veulent faire éduquer leurs enfants par les autres. À 13 ans, un jeune qui arrive au centre doit être éduqué, respectueux. Sinon ce sont toujours les mauvaises mentalités qui prennent le pas sur les autres. C'est plus facile de faire le con que d'être sérieux, à 15 ans, d'aller au bar l'après-midi au lieu de faire une séance en plus. C'est un effort de caractère. Certains ne sont pas capables de le faire. Mais c'est un problème qu'on retrouve partout. Avant, les parents mettaient des claques aux gosses quand ça n'allait pas. Aujourd'hui, dès qu'un prof dit un mot trop haut, c'est la guerre. Je ne dis pas qu'il faut frapper, ce n'est pas ça. Mais reprendre, sanctionner un jeune, c'est normal, c'est pour son bien. »

Source : La Voix du Nord

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.