updated 07/12/2016 15:17

Frédéric Thiriez justifie ses excuses à Nasser Al-Khelaifi et Gervais Martel

Frederic-Thiriez-LFPAu micro de RMC, le président de la LFP Frédéric Thiriez s'explique sur les excuses qu'il a formulées aux présidents du PSG et du RC Lens, Nasser Al-Khelaifi et Gervais Martel, après l'arbitrage calamiteux de Nicolas Rainville ce vendredi lors de la rencontre entre les deux équipes au stade de France.

« Quel est le problème ? J’étais au Stade de France pour ce match qui devait être une fête. J’étais entre les présidents de Lens et du PSG et j’ai simplement vu la même chose que tout le monde, et notamment tout le public. C’est-à-dire un match qui aurait pu gravement déraper en raison de faits d’arbitrage. Ça m’a d’ailleurs obligé à descendre au bord du terrain auprès de mes délégués, pour surveiller les choses de plus près. » « J’étais vraiment désolé, pour les spectateurs d’abord, qui n’ont pas eu le spectacle qu’ils méritaient. J’étais désolé pour les joueurs et aussi pour les deux présidents. À la fin du match, j’ai dit aux deux présidents que j’étais désolé pour ce problème d’arbitrage. Pourquoi s’offusquer que j’exprime mes sentiments de tristesse aux deux présidents, j’insiste bien, auprès des deux présidents. Gervais Martel l’a d’ailleurs dit lui-même. Il ne faut pas chercher plus loin. Je ne supporte pas qu’on mette en doute l’impartialité qui est la mienne et que je pratique depuis 12 ans à la présidence de la LFP. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.