updated 03/12/2016 17:00

Sochaux suit de près la situation du RC Lens

RC-Lens-blasonSi le RC Lens venait à être maintenu définitivement en Ligue 2, c'est le FC Sochaux qui sera repêché et réintégré en Ligue 1. Et comme le confirme L'Equipe, le club doubiste suit avec attention l'évolution du dossier lensois.

Edouard Butin, attaquant du FC Sochaux, le confirme :

« C'était assez marrant. Nous étions sur le terrain assez tard par rapport à d'habitude. Comme nous n'avons pas de match amical, cette semaine, c'était un peu rude, avec en plus la chaleur qui refait son apparition. Et puis en bord de pelouse, on a entendu des supporters murmurer qu'on allait sas doute être maintenu à cause de la situation du RCL, mais rien de plus... Quand on est rentrés au vestiaire, on s'est tous précipités sur nos téléphones portables et on a pu vérifier qu'effectivement Lens était sanctionné. » « Les plus anciens du club ont réclamé des primes de montée, à prendre au troisième degré bien sûr. »

Et d'ajouter que, pour le moment, les Sochaliens restent concentrés sur la préparation de la saison en Ligue 2 :

« Comme on a tout appris à l'issue de l'entraînement, on n'a vu ni l'entraîneur, ni le président. Je ne sais pas combien de temps va prendre le recours lensois au CNOSF mais, pour le moment, on se prépare à jouer notre premier match de Ligue 2 contre Orléans. Il ne faut pas que cette histoire prenne trop de place dans nos esprits parce qu'en cas de décision défavorable, il faudra tout faire pour remonter en Ligue 1. En attendant, qu'est-ce qu'on risque, à part une bonne surprise ? »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.