updated 11/12/2016 17:00

Yoann Lachor : « Je décide de frapper et ça rentre »

Yohan-Lachor-RC-Lens-2Entré dans l'histoire et la mémoire collective des Sang et Or ce samedi 9 mai 1998 en étant le buteur providentiel pour égaliser à Auxerre et permettre au RC Lens de devenir champion de France, Yoann Lachor se rappelle de ce moment extraordinaire dans sa carrière, avec notamment une anecdote sympathique sur Gervais Martel.

« J'ai dû marquer dix buts dans ma carrière. Il faut les choisir. Celui-ci, c'est le plus beau, le plus important. Tout part d'une touche d'Eric Sikora, Frédéric Déhu récupère, me met un super ballon, je pense centrer mais, pour une fois, Anto Drobnjak n'est pas devant le but, alors que je décide de frapper et ça rentre. Là, j'ai ressenti quelque chose d'indescriptible... Pareil au coup de sifflet final. Des supporters pleuraient, dans les vestiaire c'était n'importe quoi, à l'aéroport également. Il y avait tellement de monde qui nous entourait que Gervais Martel a failli faire une syncope. Il a fallu le porter. mais c'était magnifique. »

Source : France Football

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.