updated 04/12/2016 06:48

Gervais Martel : « Hafiz Mammadov a fait le bon choix »

Gervais-Martel-Hafiz-Mammadov-RC-LensDans l'édition d'hier de L'Equipe Magazine, Gervais Martel répond à ceux qui s'interrogent sur la provenance des fonds apportés par Hafiz Mammadov et sur la siuation des droits de l'homme en Azerbaïdjan. 

Hafiz Mammadov est un proche du président azéri, qui possède des affaires dans les hydrocarbures, le BTP et les transports. Vous comprenez qu'on puisse s'interroger sur lui, sur l'origine de sa fortune ? « Son argent paraît exotique mais celui du Quatar et de la Russie, il est quoi ? Hafiz est d'un pays émergent qui date de 1991, il y a de l'argent, du pétrole, un certain nombre de chose. Bon, j'aurais préféré qu'on ait du pétrole dans le Pas-de-Calais. On a eu le charbon, une énorme richesse qui a permis d'avoir une très grande solidarité entre les hommes, de développer des notions de courage et de respect. Quand j'avais dans les 16 ans, je foutais rien en classe. Un lundi, au moment de repartir en pension, mon père me dit : " Tu viens avec moi. " On est arrivés à la fosse 9, à Oignies. Il était ingénieur au fond, je suis descendu avec lui, j'en menais pas large, je me suis aperçu qu'en bas y avait pas d'ingénieurs, d'ouvriers, de porions, de contremaîtres, tout le monde s'appelait par le prénom. Ça m'avait remis les idées en place. On a ce qu'on a. Hafiz, lui, il a autre chose. Je suis content qu'il ait envie de développer l'image de son pays, de développer la formation des jeunes avec nous, y a déjà une cinquantaine de gamins de Bakou qui sont venus. Il a fait le bon choix. On est au centre de l'Europe, entre Londres, Bruxelles et Paris, on a le Louvre à 300 mètres du stade et ses 900 000 visiteurs, on a un centre de formation qui a sorti Varane et d'autres. On a plein d'atouts. »

Et les droits de l'homme, qui ne sont pas une priorité en Azerbaïdjan, ça vous touche ? « C'est un pays nouveau, tout pays nouveau doit mettre en place ses structures. Canal+ a creusé le sujet. Ils ont pu interroger l'opposition, se ballader partout. Tu crois que c'est la même chose en Chine, en Russie ? C'est un peu fort de café, ces parallèles. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.