updated 04/12/2016 06:48

En plein dans le MiL : la saison d'Adamo Coulibaly

Adamo Coulibaly RC Lens 14La saison 2014-2015 du RC Lens est achevée et c’est désormais l’heure des bilans. Depuis deux semaines, l’ensemble de l’effectif lensois est passé au crible par les rédacteurs de MadeInLens.

Ce mardi, c’est Adamo Coulibaly qui sera l’objet de notre article.

Remplaçant la plupart du temps en Ligue 2 la saison passée, Adamo Coulibaly a eu sa chance cette saison en Ligue 1 en raison du groupe très restreint à disposition d’Antoine Kombouaré. Etant un des joueurs les plus âgés et expérimenté du groupe, l’attaquant a débuté la saison comme titulaire, réalisant des prestations fort intéressantes, apportant une force de percussion sur les côtés, usant des défenseurs adverses qui ne le connaissaient pas et, surtout, inscrivant 4 buts sur la première partie de saison.

Mais voilà, depuis la 19e journée et son but contre Nice, Adamo Coulibaly n’a plus marqué et la qualité de ses prestations a nettement diminué. Malgré tout, l’entraîneur Sang et Orlui a gardé sa confiance : titulaire à 28 reprises, l’attaquant est entré 5 fois en jeu en Ligue 1 pour un total de 2 455 minutes de jeu.

En fin de contrat cet été, Adamo Coulibaly ne semble pas vraiment faire partie de la liste des joueurs qui pourraient prolonger, vu son salaire confortable.

Mais avant de parler d’avenir, voyons comme Alex et Thomas ont analysé sa saison.

L’avis d’Alex : 

Peu titularisé la saison dernière, Adamo Coulibaly a été décisif contre Bastia lors de la dernière journée en offrant la montée au club. Cette saison, Antoine Kombouaré a placé plus de confiance en lui. S’il a peu scoré, il a marqué nos esprits par des buts importants. Lessivé en seconde partie de saison, il a moins été décisif avec des prestations bien moins abouties, une moins forte présence de offensive. J’espère le revoir la saison prochaine.

Note : 6/10 Mention : Expérimenté qui peut apporter la saison prochaine.

L’avis de Thomas :

Adamo Coulibaly, c’est l’attaquant qui peut te sortir un contrôle orienté génial suivi d’une roulette "à la Zidane" et enchaîner sur une passe en profondeur … qui termine au poteau de corner tellement elle est mal ajustée. J’ai encore en tête le match à Lyon l’été dernier où il réalise des gestes techniques exceptionnels, qu’il gâche juste après par un contrôle pourri ou une passe foireuse… Très volontaire et puissant, il marque 4 buts et s’impose comme un des leaders de l’attaque, créant des espaces et pesant sur les défenses. Son but contre Nice, lors de la 19e journée, est énorme et compense son pénalty raté quelques minutes auparavant. A la trêve, Adamo Coulibaly semble parti pour réaliser une très bonne saison…

Et en fait, non. Sur la phase retour, l’attaquant se défonce toujours autant mais ne marque pas, rate des occasions franches (comme à Reims), doute apparemment… et s’éteint physiquement petit à petit, comme une bonne partie de l’effectif lensois. Sur certains matchs, il est carrément transparent… Au final, il fait partie des 10 attaquants qui cadrent le moins leurs frappes sur cette saison et c’est un symbole : un état d’esprit irréprochable, mais une technique pauvre et un manque de réalisme incroyable.

Note : 4/10 Mention : Dommage que la seconde partie de saison soit aussi médiocre, après une première partie très intéressante.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.