updated 09/12/2016 05:38

RC Lens - AS Monaco : Lens s'incline face à des Monégasques trop forts

RC Lens AS Monaco 03 defaiteDimanche après-midi pluvieux et malheureux au Stade de la Licorne d'Amiens où le Racing Club de Lens recevait l'AS Monaco, toujours dans la course pour une qualification en Ligue des champions. Et malgré de la bonne volonté et de l'énergie, Monaco était beaucoup trop fort et s'est facilement imposé 0-3.

RC Lens : Riou - Boulenger (Madiani 45e), Landre, A. Ba, Kantari, Nomenjanahary - Cyprien (Lecoeuche 73e), Le Moigne (El Jadeyaoui 45e), Valdivia - Chavarria, Touzghar
Remplaçants : Belon, Gbamin, B. Sylla, A. Coulibaly.
AS Monaco : Subasic - Raggi, Ricardo Carvalho, Abdennour, Kurzawa - Fabinho, Kondogbia - B. Silva (Dirar 73e), Moutinho, Carrasco - A. Martial (Berbatov 75e)
Remplaçants : Stekelenburg, Wallace, Echiejile, Germain, Matheus

 

Des changements mais toujours des erreurs

Antoine Kombouaré a décidé d'aligner cinq défenseurs face aux monégasques, Abdoul Ba se retrouvant titulaire dans l'axe de la défense en compagnie de Loïck Landre et Ahmed Kantari. Autre surprise : la titularisation de Lalaïna Nomenjanahary au poste de latéral droit. Et cette composition a réussi à tenir le choc une bonne demie-heure, Monaco se créant peu d'occasion hormis un coup-franc tiré par Carrasco qui vient frapper la barre de Rudy Riou (25e). Mais à Lens cette saison, c'est souvent le même refrain, ça tient bien, tout le monde y croit mais un coup du sort vient tout briser. A la 36e minute, Carrasco s'infiltre dans le camp lensois, Ahmed Kantari parvient à le contrer. Le ballon rebondit sur Abdoul Ba qui relance Carrasco qui n'a plus qu'à battre Riou (0-1). Le seul Lensois à se mettre en évidence est Pablo Chavarria mais ses deux occasions se soldent par des tirs à côté (33e, 40e). Et la défense lensoise va voler en éclats une seconde fois juste avant la mi-temps, Martial parvenant à être servi en étant bien couvert par Abdoul Ba et ajustant facilement Riou (0-2, 43e). A la mi-temps, Monaco mène logiquement et peut gérer tranquillement en seconde période.

Lens plus offensif mais inéfficace

Pour la seconde période, l'entraîneur lensois change ses plans et tente une tactique plus offensive en lançant Alharbi El Jadeyaoui et Aristote Madiani à la place de Jérôme Le Moigne et Benjamin Boulenger. Malgré cela rien ne va changer, les Sang et Or se montrant trop empruntés offensivement et ne parvenant à cadrer qu'une seule frappe de la partie, avec une tête de Touzghar facile à capter pour Subasic (87e). Pour couronner le tout, Bernado Silva vient crucifier les Lensois en inscrivant un troisième but sur un beau centre de Martial, la défense étant une nouvelle fois aux abois (0-3, 72e). Le reste de la partie ne servira qu'à contrôler pour Monaco et pour chambrer du côté des supporters lensois, lançant des "olé!" à chaque passe lensoise, les joueurs étant totalement sortis du match.

Encore une fois dans cette deuxième partie de saison, les Lensois ont été fébriles défensivement et repartent d'Amiens avec une grosse défaite. Monaco était trop fort et trop réaliste et peut repartir avec le sourire et l'espoir de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. La fin de saison est longue pour Lens et la descente en Ligue 2 sera officielle dès la semaine prochaine lors...du derby face au LOSC au Stade Pierre-Mauroy dimanche prochain. Cela pourrait être une humiliation de plus dans une saison déjà horrible.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.