updated 05/12/2016 14:28

Reims - RC Lens : pour enfin sabrer le champagne ?

22 Stade de Reims RC LensÀ l'occasion de la 22e journée du championnat de France de Ligue 1, le Racing Club de Lens se déplace sur la pelouse du Stade de Reims, ce dimanche à 17 heures. L'une comme l'autre, ces deux équipes ont démarré 2015 de la pire des façons avec deux défaites consécutives en championnat. Ce sont donc deux équipes en quête de rachat qui vont s'affronter dans une affiche mythique du championnat de France des années 1950, deux équipes qui ont besoin de points, deux équipes qui ont besoin d'arrêter de douter pour avance. Présentation de la rencontre.

Côté Rémois : 

Les Rouge et Blanc ont encaissé 6 buts en deux matchs, avec une défaite 2-1 face à Saint-Etienne et un carton 4-1 pris à Caen le week-end dernier. C'est donc une équipe qui doute qui reçoit les Sang et Or ce soir. Avec leur 11e place au classement, les hommes de Jean-Luc Vasseur semblent tout de même se trouver à une place qui est la leur, eux qui tentent de stabiliser le club dans une division qui les a fuit pendant 20 ans. Remontés des affres de la Division d'Honneur, les Rémois enchaînent cette année leur troisième saison en Ligue 1 et semblent avoir trouver leur place en milieu de tableau, en attendant mieux plus tard ?

Cette année, les Rémois auraient peut-être pu rêver à meilleure place si seulement ils n'avaient pas été aussi irréguliers. Auteurs de bons matchs à domicile, comme ce match nul face au PSG en ouverture du championnat en août dernier, les Rémois sont également capables de laisser filer des matchs, comme à domicile face à l'EAG ou l'ASSE récemment. De l'avis même des supporters Rémois, ce match face à Lens est une occasion pour le SR de repartir de l'avant, mais avec eux « ils ne savent jamais à quoi s'attendre. » On a bizarrement l'impression d'entendre la même chose qu'au Racing...

Stade de Reims Jean Luc Vasseur

Au niveau tactique, les Rouge et Blanc officient le plus souvent en 4-3-1-2, aidés par l'expérience de certains cadres d'expérience comme Signorino, Agassa ou Bourillon replacé un cran plus haut comme milieu récupérateur. Car oui, les Stade de Reims doit son renouveau pour une bonne partie à un recrutement des plus intelligents. Depuis leur retour en L1, les Rémois se sont donné pour but de relancer des carrières a priori perdues. Au final, c'est une équipe qui peut compter sur des mecs revitaminés comme Signorino, Charbonnier, Moukandjo, Mavinga, Ngog... Associés à ces joueurs retrouvant une seconde vie, le Stade de Reims est également un pourvoyeur de bons jeunes, avec par exemple l'explosion de Mandi, ou à moindre mesure, les confirmations de Conte ou Fortes. Bref, c'est une bien belle équipe qu'est en train de construire Vasseur, qui a pris le relai de Fournier.

Ce soir, face à Lens, les Rémois qui évolueront soit en 4-3-1-2 ou en 4-5-1, devront se passer des services des joueurs Africains Fortes, Mandi, Oniangue et Moukandjo partis à la CAN, mais également des blessés Kyei, Albaek, Bastien, Rigonato, Benedick et Roberge. Bref, après avoir dû digérer la déception d'une élimination en Coupe de France face à Rennes aux tirs au but, l'équipe Rémoise devra retrouver une seconde fraicheur malgré l'absence de ces cadres pour espérer battre le RCL. En effet, les Rémois ont joué 120 minutes jeudi, avec une équipe largement remaniée, de quoi laisser des espoirs aux Lensois. 

Côté Lensois :

Chaque semaine, à chaque présentation de match, on aimerait ne plus avoir à parler de l'extra-sportif mais, à notre plus grand désarroi, on finit toujours par parler des mêmes choses. La saison infernale continue pour le RC Lens... Certes, sur le plan sportif, Lens se défend et a pris plus de points en une demi-saison que ce qu'on lui aurait prédit sur une saison entière. Mais, à chaque espoir pour les supporters, de mauvaises nouvelles arrivent de nouveau. Perdus entre un actionnaire aux abonnés absents, un président peut-être trop présent pour laisser le premier agir, de nombreux acteurs autour qui se satellisent autour du dossier, mais rien qui avance et un avenir qui s'assombrit. Bref, cette semaine, on apprenait que le RC Lens avait difficilement trouvé une banque mais que, d'un autre côté, Gervais Martel pouvait comper sur le soutien du Président de la République François Hollande. Bref, tout n'est pas tout blanc, mais tout n'est pas noir non plus.

Sur le plan sportif, c'est autre chose... 3 défaites en 2015, il est temps pour les Lensois de sortir la tête de l'eau. Au moment d'affronter 4 concurrents directs sur les 5 premiers matchs, Lens se doit d'entamer une bonne série par une victoire en terre émoise. Après une défaite méritée face à l'EAG et une défaite bien plus frustrante face à l'OL, et face au manque de frâicheur des Rémois, Lens a tous les arguments en main pour tenter de renverser la vapeur. Pour cela, il faudra enfin être réaliste devant, arrêter de vendanger 79 occasions par match, arrêter d'être fébrile dans le dernier geste et arrêter d'annihiler les efforts devant par une faiblesse derrière.

Rudy Riou RC Lens 09Au niveau effectif, les points infirmerie de la semaine avaient de quoi faire peur. Mais, pour finir, Lens ne devra se passer «s eulement » que de Landre, Baal, N'Diaye, El Jadeyaoui, tous 4 blessés, alors qu'Atrous, Sylla et Touzghar laissés en CFA. On peut donc imaginer Antoine Kombouaré aligner un 4-3-3 où Riou tiendra son habituelle place de titulaire, malgré l'incertitude autour de sa blessure. En défense, Cavaré et Boulenger seront alignés sur les côtés, mais on peut se demander si Ba ne profitera des mauvaises performances récentes de Gbamin pour prendre la place de défenseur central aux côtés de Kantari. Au milieu de terrain, on devrait retrouver une triplette Bourigeaud - Valdivia - Le Moigne, alors que devant on devrait retrouver Chavarria, Guillaume et Coulibaly.

Le match :

Bien qu'en août, ils les aient battus à la Licorne, les Sang et Or auront fort à faire ce soir au stade Auguste Delaune pour venir à bout de cette équipe rémoise. Mais ce soir, on imagine mal Antoine Kombouaré aller jouer le match nul tant l'exploit est envisageable. Face au manque de fraîcheur - Lens ayant eu une semaine de repos, alors que les Rémois ont joué 120 minutes jeudi - aux absences de 4 titulaires partis à la CAN (dont leur meilleure buteur Moukandjo) alliées aux blessures de remplaçants potentiels, et surtout une semaine après avoir montré de belles choses tout de même face à l'OL, c'est peut-être au meilleur moment qu'arrive le déplacement des Lensois dans un stade où il toujours difficile d'évoluer. Bref, on est en droit de s'attendre à un match engagé à l'issue duquel on espère sincèrement voir les hommes de Kombouaré sabrer le Champagne, ou les Champenois carrément !

Les compositions probables : 

Stade de Reims : Placide - Glombard, Tacalfred (cap.), Conte, Signorino - Bourillon, Devaux - Courtet, Charbonnier, De Préville - N'Gog.
Remplaçants : Agassa, Glombard, M. Fofana, Mavinga, Peuget ou Mfulu, Zambo, Courtet.
RC Lens : Riou - Cavaré, Gbamin, Kantari, Boulenger - Valdivia, Le Moigne, Bourigeaud - Chavarria, Guillaume, A. Coulibaly.
Remplaçants : Belon, Ab. Ba, Lecoeuche, Cyprien, Nomenjanahary, Madiani, Fradj ou Seck.
 
Stade de Reims - Racing Club de Lens
22journée du Championnat de France de Ligue 1
Dimanche 25 Janvier 2015 - 17h - Stade Auguste Delonne
Arbitre : Lionel Jaffredo 
 
À suivre en live intégral sur MadeInLens.com
ThomasV
Image : Logographik

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.